Yazaki Maroc prévoit d'investir dans de petites usines satellites autour de Tanger et Kénitra



Yazaki Maroc prévoit d'investir dans de petites usines satellites autour de Tanger et Kénitra
Larache, Asilah et Tétouan seront rattachées à la capitale du détroit ; Sidi-Slimane, Sidi-Kacem, Bel-Ksiri et Souk-Larbaâ à celle du Gharb. Yazaki Maroc c'est un chiffre d’affaires de 1,65 milliard de DH pour un effectif de 5 000 personnes.

Avec deux importantes unités de production à Tanger et Kénitra, Yazaki Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros (1,65 milliard de DH) en 2010. Première entreprise à s’installer à Tanger free zone (TFZ) en 1999, en même temps que la Tunisienne Coficab, fournisseur de bobines de fil de cuivre, la multinationale japonaise qui produit des câblages électriques pour l’industrie automobile envisage son développement au Maroc sous un angle complètement novateur. Elle a décidé de ne pas agrandir ses usines de Tanger et de Kénitra (cette dernière est ouverte depuis mars 2010 avec un investissement de 236 MDH) qui comptent respectivement 4 000 et 1 000 employés mais de créer autour de chacune de ces unités un réseau d’unités de production de 200 à 500 employés. «L’objectif est de rester compétitif en allant sur des zones moins urbaines, d’éviter d’avoir de trop grosses unités, d’investir dans des petites villes semi-rurales», explique Redouane Kharibech, DG de Yazaki Maroc.

Ainsi, l’unité de Yazaki Tanger devrait avoir des usines satellites à Larache, Asilah et Tétouan et l’unité de Yazaki Kénitra, à Sidi-Slimane, Sidi-Kacem, Bel-Ksiri et Souk-Larbaâ. Selon M. Kharibech, qui gère les deux unités actuelles avant de transférer la direction générale de celle de Kénitra à un cadre qui vient de rejoindre le management, «ce système est opérationnel en Tunisie et il fonctionne efficacement». Pour le DG de Yazaki Maroc, «il ne fait aucun doute que la sous-traitance automobile européenne va progressivement et entièrement se délocaliser vers l’Afrique du Nord au cours des prochaines années».

Il faut savoir qu’en un peu plus de 10 ans de présence à Tanger, Yazaki a multiplié par plus de 10 le nombre d’emplois créés et par 15 son chiffre d’affaires. A Tanger, et au Maroc
globalement, son management apprécie «la proximité de l’Europe, la qualité des interlocuteurs en charge des investissements et le système du guichet unique». Il faut savoir qu’outre les privilèges fiscaux, les aides à l’acquisition du foncier et à la construction dont peut bénéficier un investisseur, la TFZ, dans le cadre de ses prérogatives de guichet unique, étudie et valide même les demandes de permis de construire. Ces raisons sont toujours valables pour les futurs projets.

Spécialisation des unités par marque

Les unités marocaines de Yazaki seront beaucoup sollicitées au cours des prochains mois et années en raison de la qualité de leur travail, souligne-t-on chez la filiale. Depuis le début de l’année, Yazaki Maroc a été appelée à établir des plans de sécurisation de la production du groupe pour pallier les arrêts de travail constatés en Tunisie suite aux événements politiques survenus dans ce pays, surtout que Yazaki Inc. dispose de trois importantes unités de production dans ce pays. Yazaki Maroc est également appelée à bénéficier à court et moyen terme des évènements d’Egypte. La multinationale japonaise qui étudiait des plans d’investissements au pays des pharaons a décidé de lever temporairement le pied. Mais il est expliqué que, raisonnablement, aucune décision ferme ne peut être prise au sujet de futurs investissements égyptiens du groupe avant au moins deux ans. Du coup, les usines marocaines seront appelées à faire des heures supplémentaires. Les effectifs du site de Kénitra seront d’ailleurs augmentés.

Depuis son installation à Tanger, Yazaki travaille essentiellement pour ses clients Ford, Nissan, Peugeot, Citroën, Jaguar et Land Rover. Quant à l’unité de Kénitra, elle produit exclusivement pour les clients Jaguar et Land Rover. La multinationale japonaise fait le choix de spécialiser des unités par marque afin de garder une cohérence et une proximité dans sa relation avec son client. Une forme de guichet unique. A ce titre, c’est l’usine de Tanger qui produit, par exemple, la totalité des câblages électriques du modèle 508 dont Peugeot a démarré la campagne de communication sur les médias français mais qui ne sera dans les showrooms qu’en avril prochain en Europe et au Maroc.

Avec Sumitomo, Yazaki Tanger constitue l’essentiel des investissements japonais réalisés dans la zone franche de Tanger depuis dix ans. A elles deux, ces firmes japonaises y emploient plus de 5 000 personnes. De fait, quatre entreprises japonaises sont présentes à TFZ, mais elles y occupent le 3e rang comme investisseur par nationalité (environ 15% du total). Un autre japonais, Denso, qui fournira la future usine de Renault Tanger Med en appareils de climatisation notamment, prépare activement le démarrage de sa production. Cette société est détenue à 25% par Toyota.

Signalons enfin que l’activité de Yazaki ne comprend pas uniquement le câblage automobile. Implantée sur les cinq continents, disposant de 87 unités de productions, la multinationale japonaise produit également des connecteurs, des systèmes de distribution électrique, des composants électriques à haut voltage ainsi que des réseaux électriques et de données.



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière