Ses points forts et ses points faibles



A la question « parlez moi de vos points forts et de vos points faibles », la plupart des candidats s'estiment obligés d'ânonner une liste de qualités et de défauts qui relèvent plus du prêt-à-porter que d'une introspection sincère. Au palmarès des fadaises les plus couramment citées : le goût prononcé pour les contacts, le sérieux (difficile d'énoncer le contraire dans ce genre de débat...), ou la curiosité. Formulées comme telles, ces qualités, pour autant qu'elles soient vraies, ne présentent guère de valeur si elles ne sont pas étayées par des faits précis. Ce que l'on attend d'un candidat, lorsque cette question lui est adressée, c'est d'être capable de relier ses dires à un contexte précis.


Exemple : si j'affirme être entreprenant, je dois être en mesure de dire comment cette qualité s'est illustrée lors d'un stage ou d'une activité extra-professionnelle. Je donnerai donc des exemples illustrant cette affirmation.
« Je pense être entreprenant car lorsque j'étais en stage durant les 3 derniers mois, j'ai pris telle ou telle initiative pour débloquer tel ou tel problème », ou bien « mes amis me disent toujours que je suis celle qui est à l'initiative des sorties ou des vacances que nous passons ensemble » ou encore « je pense avoir un bon contact, car lorsque je suis parti à l'étranger où je ne connaissais personne, je me suis très vite fait des amis ».

Il est vrai qu'il est plus aisé de parler de ses points forts que de ses défauts. Et pourtant, ceux qui sauront faire la part des choses spontanément paraitront toujours plus adultes que les autres. Un recruteur est un homme ou une femme comme les autres, avec ses forces et ses faiblesses, il sera toujours sensible à la façon simple et décontractée dont un candidat confiera ses petits travers. Il vous faudra présenter une ou deux faiblesses qui vous caractérisent en relation, là aussi, avec des contextes ou des faits précis. Attachez vous à ce que votre main avance dans l?inspiration et rentre au creux du ventre dans l?expiration. Inspirez et soufflez profondément et sans tension. Une bonne respiration est la base de la relaxation.

» J'ai remarqué que je pouvais manquer de confiance en moi les premiers jours jusqu'à ce que je maîtrise ce que l'on me demande de faire?ensuite tout allait très bien.

» j'ai tendance à être perfectionniste, j'ai beaucoup de mal à rendre un travail qui n'est pas parfait, par exemple : ...

» j'ai pris conscience de l'importance d'être organisé lorsque j'ai fait ma dernière année d'étude où l'on nous demandait de travailler sur plusieurs dossiers à la fois, et j'avoue que ce n'était pas mon point fort.

Vous voyez qu'il n'existe pas de liste idéale de qualités et de défauts mais qu'il vous appartient de moduler vos réponses en fonction de votre personnalité. Cet exercice est en général redouté par les candidats qui pensent que parler de leurs qualités peut être assimilé à de la « survente » et redoutent d'avouer leurs faiblesses par crainte d'être disqualifiés. Rappelez-vous que cette étape permet au recruteur de juger votre spontanéité, votre sincérité et votre réalisme. Le grand intérêt de l'exercice pour le candidat est de mettre en valeur ses facultés de discernement et les leçons qu'il en tire pour l'avenir.

Amal job


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière