Le départ de Housni Benslimane de la FRMF va accélérer la réforme de la gouvernance du sport



Le départ de Housni Benslimane de la FRMF va accélérer la réforme de la gouvernance du sport
Housni Benslimane a tourné la page du football, Mohamed M’Jid, lui, celle du tennis, d’autres départs sont en vue, à la faveur du grand changement annoncé par SM le Roi Mohammed VI, lors des 2è Assises nationales du sport.
Le sport national va mal. Le diagnostic livré par SM le Roi, en ce mémorable 24 octobre 2008, lors des Assises nationales du sport, est sans appel. «Le sport est en train de s’enliser dans l’improvisation et le pourrissement», a relevé le Souverain, dans Sa lettre qui a fait date. Il fallait, alors, en tirer les conséquences. La cuisante défaite essuyée, à domicile, par le Onze national face au Gabon, a précipité le changement. Depuis ce 28 mars 2009, les choses n’allaient plus rester comme avant. Le président de la FRMF a indiqué qu’il n’allait plus se représenter pour un nouveau mandat, dans un communiqué qui annonce en même temps la tenue de l’assemblée générale de la Fédération le 16 avril 2009. M. Benslimane, 72 ans, a mis fin à 15 ans de carrière à la tête de la Fédération la plus populaire au Maroc. «Housni Benslimane ne pouvait plus assumer les échecs successifs», commente Najib Salmi, journaliste sportif au quotidien «L’Opinion». En effet, depuis la CAN 2004, lors de laquelle le Maroc a disputé la finale face à la Tunisie, il n’y a plus rien. Les échecs accumulés sont devenus presque une fatalité, à la grande déception d’une Nation qui, comme l’a souligné SM le Roi, «aime le sport et qui se mobilise massivement et unanimement pour encourager et porter aux nues ses héros».
La réalité est tenace. Seulement voilà, il ne sied pas d’imputer la responsabilité à un seul homme, ni d’interpréter son départ comme un aveu d’échec personnel. Le problème est d’ordre plutôt structurel. Voilà longtemps que l’on ne s’occupe que négligemment de l’évolution du championnat national, ce vivier qui doit alimenter le Onze national en joueurs capables de relever les défis internationaux. On vous fait l’économie de la mise en parenthèse de la sélection olympique, de l’équipe nationale des juniors, et tout, et tout. Quand à cela, on devrait ajouter le manque d’encadrement, l’absence de gestion démocratique, l’inadaptation du cadre juridique aux développements observés dans le secteur, la formation, l’encadrement, le problème du financement et le déficit patent en infrastructures sportives, on a de la peine à imaginer comment le football, comme tous les autres sports, allait évoluer.
L’on voit bien que la crise est plutôt structurelle, et cela ne dépend évidemment pas d’un seul homme. «Le départ de Housni Benslimane est aussi le départ d’une grande histoire», souligne le journaliste sportif du quotidien Al Bayane, Belaïd Bouimid. Le parcours de ce grand monsieur n’est pas fait que d’épines, bien des coups d’éclat ont marqué sa trajectoire. Autant que celle de Mohamed M’Jid, auréolé au terme d’un brillant parcours à la tête de la FRMT d’une haute distinction royale, en signe de reconnaissance pour les loyaux services qu’il a rendus à la pratique du tennis.
Au-delà des hommes, c’est tout le dispositif de fonctionnement du sport qui est en jeu. «Il est impératif d’instaurer un dispositif moderne et efficace de régulation de ce secteur, reposant essentiellement sur la restructuration du paysage sportif national et la mise à niveau des organisations sportives dans la perspective de leur professionnalisation, ainsi que la démocratisation des instances chargées de leur gestion», a souligné SM le Roi, dans Sa lettre qui se révèle être une réelle feuille de route. Cette lettre a marqué un tournant décisif dans l’histoire du sport au Maroc. Le changement opéré aujourd’hui au sommet des Fédérations de football et de tennis est appelé à s’étendre à d’autres structures, qui ne font plus ou presque parler d’elles.


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière