Le Maroc et 'Intel' : trois conventions pour la généralisation des TIC dans l'enseignement public



Le Maroc et 'Intel' : trois conventions pour la généralisation des TIC dans l'enseignement public
Le Maroc et le groupe informatique américain "Intel Corporation" ont signé, jeudi à Rabat, trois conventions relatives à la généralisation et l'intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'enseignement public dans le Royaume.

La cérémonie de signature a été présidée par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi, et le Président du Conseil d'administration d'Intel, M. Craig R.Barrette, en présence notamment du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, M. Ahmed Akhchichine, et du directeur général de l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), M. Mohamed Benchaaboun.

La première convention, signée entre le ministère de l'éducation nationale, "Intel Corporation" et l'ANRT, porte sur l'extension du programme "Teaching for the future" à travers la formation de 12.000 enseignants d'informatique et l'intégration des nouvelles technologies dans le système de l'enseignement.

La 2-ème convention, signée entre le département de l'éducation nationale et "Intel", concerne le programme "Intel World Ahead" qui ambitionne d'accélérer la cadence d'accès à Internet dans différents pays à travers la multiplication des dons d'ordinateurs en faveur des établissements scolaires.

En vertu de cette convention, lntel s'engage à équiper des écoles primaires du monde rural de 1000 ordinateurs (classmate pc).

Quant à la 3-ème convention, conclue entre l'ANRT et "Intel", concerne l'implémentation du programme "Multicore universty" à l'Institut national des postes et télécommunications (INPT) où Intel a procédé à l'équipement d'un laboratoire de formation qui sera accessible aux étudiants de l'Institut et à la formation d'enseignants universitaires marocains.

Intervenant à cette occasion, M. El Fassi a souligné que le Maroc, de par sa position géographique et les facilités qu'il offre en matière d'investissement, a franchi des "pas importants" en matière d'utilisation des TIC, ce qui lui a permis de se transformer en destination de prédilection pour les compagnies internationales.

Le Premier ministre a souligné l'importance de la contribution du groupe Intel dans le programme "Génie", considéré comme étant un des "fondements de la politique éducative nationale", ajoutant que ce programme a pour buts d'intégrer de manière efficace les TIC dans l'enseignement public et de promouvoir un enseignement de qualité de manière à réduire la fracture numérique dans le pays.

Il a rappelé que le programme "Génie" offre l'opportunité à plus de six millions d'enfants de différentes régions du Royaume d'accéder aux TIC.

De son côté, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la formation des cadres et de la recherche scientifique, M.Ahmed Akhchichine, a rappelé que le Maroc, soucieux de renforcer sa position sur la scène mondiale en la matière, a élaboré en 2005 la stratégie e-Maroc portant sur le développement des Télécommunications et des Technologies de l'Information.

M. Akhchichine a également mis en exergue l'importance du programme Génie dont la stratégie est fondée sur trois axes complémentaires à savoir l'équipement des établissements scolaires en salles multimédia connectées à Internet, la formation et la sensibilisation des enseignants et du personnel administratif à l'utilisation des TIC ainsi que le développement de contenus pédagogiques numériques.

M. Craig Barrette s'est dit, pour sa part, "honoré" que son groupe puisse contribuer au développement des TIC et leur intégration dans le système de l'enseignement au Maroc, affirmant qu'Intel est disposé à développer davantage sa collaboration avec le Royaume en faveur d'un enseignement de qualité. La cérémonie de signature a été marquée notamment par la présence du ministre de l'économie et des finances, M. Salaheddine Mezouar et la secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement scolaire, Mme Latifa El Abida.

Le PDG d'Intel qui présentait, dans un point de presse tenu auparavant, les grandes lignes du programme Genie en Allemagne, Turquie, Egypte et en France a précisé que trois millions d'enseignants dans la monde ont bénéficié, en 2005 du programme "Génie". A l'horizon 2010, Intel ambitionne d'en faire bénéficier 10 millions.


MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière