La mise en place du système de télépéage sur le réseau autoroutier vise à rehausser la qualité du service d'ADM



La mise en place du système de télépéage sur le réseau autoroutier vise à rehausser la qualité du service d'ADM
Au cours du premier semestre de l'année 2011, la circulation sur le réseau autoroutier a augmenté de
22,5 % par rapport à la même période de l'année 2010, dépassant 14 millions de véhicules par jour. Sur ce volume, 15% proviennent de l'ouverture le 21 juin 2010 de l'autoroute Marrakech-Agadir et 0,5% de la montée en charge du trafic sur la desserte du Port Tanger-Med après le transfert du «Transport-voyageurs» sur ce port, l'augmentation sur périmètre stable étant de 7%. Pour leur part, les recettes de péage se sont bonifiées de 16% à 1,5 MMDH.

Face à cette progression pour le moins soutenue, ADM (Autoroutes du Maroc) compte mettre en place un nouveau mode de gestion de ces trafics. «Des encombrements ont lieu habituellement en été sur la barrière de péage de Bouznika, en particulier en fin d'après-midi auquels se rajoute la circulation de retour des plages». Selon un communiqué d'ADM, en cette fin de mois de juillet, «la conjugaison d'une forte croissance annuelle du trafic sur l'autoroute Rabat-Casablanca (plus de 57.000 Véhicules/jour actuellement) et l'approche du mois du Ramadan a créé des pointes de trafic et des délais d'attente encore supérieures à la pleine capacité de la gare. Anticipant cette situation, ADM avait déjà engagé un projet d'extension de la gare et initié un projet-pilote de télépéage sur la gare de Bouznika.

Le projet d'extension concerne l'ajout de 8 voies qui seront opérationnelles avant la prochaine saison estivale. Cet élargissement n'est qu'une réponse transitoire au problème de congestion. Le projet de mise en place de ce système sur le site pilote de Bouznika avancerait «à grands pas» avec l'objectif de faire bénéficier les premiers usagers de ce service au début de l'année prochaine. ADM vient de passer à cette fin un contrat avec une société leader mondial dans le domaine, pour la livraison des unités embarquées appelées aussi transpondeurs, TAG ou OBU (on board unit). Ce système permettra aux abonnés dotés de TAG de s'affranchir des droits de péage sans s'arrêter en maintenant une vitesse au niveau de la voie de l'ordre de 30 km/h. La mise en place du système sur le réseau autoroutier vise à hisser la qualité du service rendu à l'usager via un recours aux technologies d'information avec tous les avantages que cela procure aux usagers de l'autoroute et à la collectivité, notamment le gain du temps, l'usage optimal de l'infrastructure, l'économie de carburant et la préservation de l'environnement. Une voie de télépéage a une capacité d'écoulement plus de 5 fois supérieure à la capacité d'une voie traditionnelle.

Depuis cette date, plusieurs phases ont été franchies, comme la mise en place des préalables techniques qui comprennent la mise en place d'un réseau de télécommunication en fibre optique, aujourd'hui installé sur tout le réseau, et la conception et le déploiement d'une solution monétique installée et exploitée depuis le début de l'année en cours. L'entrée en exploitation de ces nouveaux systèmes marquera la disparition progressive des méthodes traditionnelles de collecte du péage et ouvrira, à terme, la voie pour la dématérialisation de la perception du péage par la mise en place d'un système free-flow qui ne nécessitera plus l'existence de gares de péage. Par ailleurs, à noter que ADM vient de finaliser un projet de design national hors normes pour l'ensemble du réseau autoroutier du Royaume. Plus de 1.800 km d'autoroutes se verront prochainement équipées d'une nouvelle signalétique au système graphique innovant (hors bleu conventionnel) et d'éléments de mobilier urbain. Au-delà de son aspect fonctionnel et réglementaire, la vocation de ce projet est de moderniser le paysage autoroutier, tout en offrant aux usagers le confort et la sécurisation des trajets à travers des informations et des repères visuels à la fois innovants et répondant aux normes internationales. Sur quelque 600 Kilomètres, l'axe Rabat-Oujda sera le premier à en être équipé.

Démarche qualité
Dès 1993, ADM s'est attelée à mettre en place l'assurance qualité dans les chantiers de construction des infrastructures autoroutières. Elle a introduit, en 2000, un système de management par projet pour la construction des autoroutes neuves et, en 2003, un système de management de la qualité dans le domaine de l'exploitation des autoroutes en service et qui a été distingué en 2004 par l'obtention du certificat de conformité aux exigences de la norme ISO 9001 version 2000. Par ailleurs, ADM avait décroché le prix national de la qualité dans la catégorie des grands organismes de service. Ensuite, et à partir de 2008, ADM a développé un système de management global qui couvre l'ensemble de ses activités et intègre tous les systèmes de management déployés par la société auparavant.
Ce système de management intégré a été audité et certifié conforme aux exigences de la norme ISO 9001 version 2008 en juin 2009, et cette conformité a été à son tour auditée lors d'un premier audit de maintien concluant réalisé en juin 2010.

Démarche qualité
Dès 1993, ADM s'est attelée à mettre en place l'assurance qualité dans les chantiers de construction des infrastructures autoroutières. Elle a introduit, en 2000, un système de management par projet pour la construction des autoroutes neuves et, en 2003, un système de management de la qualité dans le domaine de l'exploitation des autoroutes en service et qui a été distingué en 2004 par l'obtention du certificat de conformité aux exigences de la norme ISO 9001 version 2000. Par ailleurs, ADM avait décroché le prix national de la qualité dans la catégorie des grands organismes de service. Ensuite, et à partir de 2008, ADM a développé un système de management global qui couvre l'ensemble de ses activités et intègre tous les systèmes de management déployés par la société auparavant.
Ce système de management intégré a été audité et certifié conforme aux exigences de la norme ISO 9001 version 2008 en juin 2009, et cette conformité a été à son tour auditée lors d'un premier audit de maintien concluant réalisé en juin 2010.

Certification

ADM a passé avec succès un audit de maintien de la certification de conformité de son système de management aux exigences de la norme ISO 9001 version 2008.

Cette certification couvre l'intégralité de ses activités, à savoir la construction des autoroutes neuves et l'exploitation des autoroutes en service, ainsi que tous les processus de management et de support de la société.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière