La FRMF procédera au choix du nouvel équipementier des équipes nationales



La FRMF procédera au choix du nouvel équipementier des équipes nationales
Plus que deux semaines et la FRMF tranchera sur l'identité du nouvel équipementier des équipes nationales. Deux mastodontes (Nike et Adidas) se disputent le contrat.
Nike ou Adidas ? La Fédération royale marocaine de football procédera dans deux semaines maximum au choix du nouvel équipementier des équipes nationales qui succédera à Puma dont le contrat arrive à échéance à la fin de l'année. Aux dernières nouvelles et après avoir étudié toutes les offres reçues, la FRMF a retenu deux ténors mondiaux, en l'occurrence l'Allemand Adidas et l'Américain Nike.

Toujours est-il qu'entre ces deux mastodontes, se pose un choix cornélien pour les responsables de la Fédération royale marocaine. Mais, selon nos informations, la commission marketing présidée par Marouane Tarafa qui ne répond jamais à nos appels, prendra plus en compte l'offre en équipements de chaque entreprise. Cela dit, l'offre financière ne sera pas déterminante pour le choix du futur partenaire stratégique même si elle demeure importante.

«Nos besoins en équipements des équipes nationales, mais aussi des arbitres et des entraîneurs qui viennent au Maroc pour effectuer des stages et que la FRMF doit habiller, ont été multipliés par dix ses dernières années. C'est un critère qui pèsera beaucoup dans la décision finale du choix de l'équipementier des équipes nationales», nous a indiqué une source proche du dossier.

Une chose est sûre, la qualification de l'équipe nationale en Coupe d'Afrique des nations et surtout l'engouement que commence à susciter cette équipe placent la FRMF en situation de force pour négocier. Le contrat sera d'une durée de 4 ans, c'est-à-dire qu'il courra jusqu'en 2016.
La FRMF tournera définitivement la page de Puma qui a été parfois mouvementée, notamment avec l'incident du maillot de Youssef El Arabi dont le numéro 9 s'est décollé de la tenue lors du match Maroc-Algérie le 4 mars dernier à Annaba. Au moment des faits, Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports, qui a assisté à ce match n'a pas apprécié cette situation et il l'a fait savoir dans la presse nationale.

«Je n'ai pas aimé ce que j'ai vu. On ne doit pas être satisfaits de la qualité des tenues proposées», a-t-il lâché. Puma dont le contrat arrive à échéance en fin de l'année verse à la Fédération une somme dérisoire de 300 000 euros par an en plus également des équipements pour les sélections nationales.

La cote des Lions a augmenté

La FRMF a lancé l'appel d'offres internationales pour le choix de l'équipementier des équipes nationales le 11 avril dernier. En toute logique, la commission marketing en charge de ce dossier devrait déjà rendre public le nom du gagnant. Tout compte fait, cette commission a choisi de reporter l'annonce du vainqueur jusqu'à la qualification des Lions de l'Atlas à la CAN-2012 pour pouvoir négocier en situation de force. La cote des Lions de l'Atlas qualifiés est beaucoup plus importante que celle des Lions de l'Atlas qui suivront la CAN-2012 à domicile.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière