Football : Aïssati et Rami joueront pour le Maroc



 Football : Aïssati et Rami joueront pour le Maroc
Le suspense est enfin levé concernant l'international Ismaïl Aïssati. Le joueur de l'Ajax Amsterdam a enfin tranché et choisi de porterie maillot de l'équipe nationale marocaine.
Selon une source à la direction technique du Onze national, le jeune prodige assistera à partir des tribunes au match amical contre la Tchéquie, mercredi 11 février à Casablanca. Les mêmes sources affirment que ledit match amical sera l'occasion de présenter Ismaïl Aïssati à la presse nationale et mettre fin, de manière solennelle, à une polémique qui a longtemps nourri les discussions concernant l'hésitation du jeune joueur entre les couleurs de son pays d'origine et les rangs de la sélection néerlandaise. Né le 16 août 1988, I. Aïssati aurait fini par être convaincu de l'opportunité de jouer pour le Maroc suite aux bons offices d'un envoyé spécial de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Roger Lemerre pourra de ce fait enfin respirer en alignant un attaquant de la trempe de Aïssati pour qui la jeune et riche carrière plaide fortement : trois fois champion des Pays-Bas avec le PS V Eindhoven, mais aussi champion d'Europe avec la catégorie «Espoirs» en 2006 pour le compte du Onze orange.

Mais comme une bonne information n'arrive jamais seule, Roger Lemerre pourrait compter sur la participation du défenseur lillois Adil Rami. Ce dernier aurait revu sa position et décidé de jouer pour la sélection marocaine après de concluants contacts avec un représentant de la FRMF. Des sources à la direction technique nationale affirment qu'un autre élément aurait été concluant dans une telle décision qui ne tarderait pas à être officialisée : Adil Rami n' a pas été finalement retenu par le sélectionneur Raymond Domenech pour le compte du match amical de la France contre l'Argentine qui, ironie des calendriers, se joue le même 11 février. Agé de 23 ans, Adil Rami fait figure aujourd'hui de pièce maîtresse dans la défense de l'équipe lilloise et ce, malgré quelques maladresses qui coûtent parfois trop cher à son club. Cela aura été le cas, samedi dernier contre Sochaux, quand il a été à l'origine d'un but marqué contre son camp. A la dernière minute, l'attaquant Eden avait inscrit le but qui a soulagé le jeune Rami et Lille qui remporte la partie 3 à 2.

Le Soir Echos


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière