Éliminatoires de la CAN-2012 : Le Maroc ramène un point précieux de Bangui



Éliminatoires de la CAN-2012 : Le Maroc ramène un point précieux de Bangui
Les Lions de l'Atlas ont ramené un précieux point de Bangui face à la Centrafrique (0-0) lors du match de la 5e journée des éliminatoires de la CAN-2012. L'équipe nationale qui a fait un début de rencontre tonitruant a baissé le rythme et au fur et à mesure laissant l'initiative aux Centrafricains de prendre le jeu à leur compte.

Les Lions de l'Atlas avaient une belle occasion de se qualifier à la CAN-2012 sans attendre la dernière journée face à la Tanzanie, mais ils se sont contentés du match nul pour leur déplacement à Bangui. Sans briller, l'équipe nationale est parvenue à ramener un précieux point.

Les hommes d'Eric Gerets ont été très entreprenants en début de rencontre, mais les attaquants de l'équipe nationale se sont illustrés en ratant un nombre incalculable d'occasions franches lors des 25 premières minutes. Tour à tour, Youssef El Arabi (8e), Boussoufa (11e, 22e), Hadji (17e) étaient à deux doigts d'ouvrir le score. Après avoir laissé passer sa chance, l'équipe nationale s'est exposée aux contres des Centrafricains qui ont failli à plusieurs reprises faire moche, mais la vigilance de Lemyaghri en a décidé autrement. Ce match nul est synonyme de la victoire puisqu'il laisse intactes les chances du Maroc de se qualifier. Après cinq journées, les Lions de l'Atlas occupent toujours la première place du classement général avec 8 points ex aequo avec leur adversaire du jour, mais
avec une meilleure différence de buts.

Une victoire face à la Tanzanie en octobre prochain permettra au Maroc de se qualifier quel que soit le résultat de la rencontre Algérie-Tanzanie.
Que retenir de ce cinquième match des éliminatoires de la CAN groupe D entre le Maroc et la Tanzanie. Que cette rencontre qu'on croyait aller être facile après le large succès sur l'Algérie à Marrakech (4-0) et un succès de prestige sur le Sénégal en match amical le 10 août dernier (2-0) s'est transformée en supplice, surtout après 30 minutes de jeu.

Que les Lions de l'Atlas n'arrivent pas encore à tuer le match quand ils ont l'occasion de le faire, ou encore que Nadir Lemyaghri, le gardien de l'équipe nationale, est d'une classe mondiale. Tout cela, sans doute. Mais on retiendra le point précieux de ce déplacement très difficile face à une équipe qui a pratiquement gagné ses matchs à domicile. Qu'importe la manière, surtout en fin de première mi-temps et deuxième mi-temps diront les optimistes invétérés, le Maroc y est presque. Mais que ce fut dur.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière