Coupe de la CAF: le Wydad peine à retrouver ses couleurs



Coupe de la CAF: le Wydad peine à retrouver ses couleurs
Eliminé de la Ligue des champions, le Wydad de Casablanca a entamé du mauvais pied les compétitions de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), en s'inclinant dimanche à domicile (1-0) devant le club égyptien d'Al-Ismaily, en match aller de la 2è phase des huitièmes de finale.

Dès l'entame de la rencontre, et pour mieux défendre leur zone et leurs chances, les Egyptiens se sont portés résolument en attaque, parvenant à acculer leurs adversaires dans leur camp et à bien se positionner devant les filets des "Rouges", gardés par Hakim Mouzaki.

A peine le quart d'heure de jeu, les visiteurs verront leurs efforts couronnés de succès. Omar Jamal, libre de tout marquage en pleine surface de réparation adverse, a réussi à trouver la brèche suite à un tir croisé qui n'a laissé aucune chance au portier wydadi, donnant ainsi l'avantage aux siens (13è: 1-0).

Entre temps, les locaux avaient manqué deux nettes occasions d'ouvrir la marque par l'entremise d'Ibrahima Touré qui, face à face avec le keeper ismaïlien Mohamed Fathi, a éprouvé toutes les difficultés à pousser le cuir dans la lucarne, puis par Hakim Ajraoui, sur la même action, qui a préféré tirer dans le décor.

Piqués au vif, les hommes de Ladislas Lozano tenteront la réplique en optant pour les contre-attaques, mais pècheront par imprécision, d'autant qu'ils ont eu affaire à un gardien de but égyptien intraitable sur sa ligne et qui a évité à ses coéquipiers de sombrer à maintes reprises.

De retour des vestiaires, les Casablancais joueront le pressing, mais étaient impuissants face à des "Pharaons" coriaces, forts sur tous les duels et qui se sont contentés de gérer sans impressionner.

Les protégés de Patrice Neveu, champions d'Afrique (Ligue) en 1969 et finalistes en 2003 et détenteurs de trois titres du championnat d'Egypte, ont défendu stoïquement leur avantage jusqu'au sifflet final, obtenant un résultat inespéré qui leur booste le moral en attendant de confirmer au retour, dans deux semaines.

"C'est vraiment décevant. Perdre devant son public est toujours dur à digérer, mais rien n'est encore joué et nous allons défendre nos chances au retour", a regretté Ladislas Lozano au terme de la rencontre, soulignant que la condition physique de ses joueurs, qui ont disputé cinq matches en moins de deux semaines, y était pour beaucoup. Il a également reconnu les qualités technique de l'adversaire.

De son côté, le coach ismaïlien Patrice Neveu s'est félicité du succès de son équipe qui a obtenu une victoire "méritée", estimant que les siens auraient pu faire encore mieux.

"On a fait un bon match, au niveau technique surtout, et j'espère que nous puissions confirmer au retour, même si la tâche sera pénible car le Wydad reste un grand club", a-t-il dit.


MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière