7 conseils pour un mail de motivation réussi



Non, on n’envoie pas un CV par mail comme ça sans aucune explication. Il faut motiver sa candidature. Mais attention, le mail de motivation répond à quelques règles non écrites. Donc on les écrit pour vous.

C’est l’accroche de votre mail de motivation, les premiers (et peut être les derniers) mots que le recruteur lira. Ils doivent donc susciter la curiosité. « Comme la une de journal, le titre doit être percutant. Pour une réponse à une offre d’emploi, la référence de l’annonce et le poste, sont indispensables. Dans le cadre d’une candidature spontanée, on peut par exemple reprendre un mot ou une expression prononcée dans une conférence ou dans un article par le recruteur visé. Enfin, pour une demande de prise de rendez-vous réseau, mentionner le nom de la personne qui vous recommande suffit », détaille Olivier de Conihout, président de l’Espace Dirigeants.

Toucher le fond

De façon succincte mais concise, vous devez montrer que vous avez compris la teneur du poste, que vous êtes LE candidat idéal et ultra motivé. Sans oublier de brosser le recruteur dans le sens du poil, en lui parlant (en bien) de son entreprise.

Pour cela, reprenez les termes de l’annonce en forçant sur le trait sur votre valeur ajoutée. Plus le CV est en décalage avec l’offre de poste proposée, plus le mail de motivation est important. Un avocat d’affaire très bien payé qui postule à une offre de juriste d’entreprise évidemment moins bien rémunérée, doit motiver son choix intelligemment dans son mail. Sinon, son CV risque tout bonnement de tomber aux oubliettes.

Disponibilité

En un coup d’œil, je dois comprendre si le candidat est en simple veille, en recherche d’emploi ou en veille active ou en recherche active. Le mail est l’occasion de le préciser. Vous pouvez par exemple mentionner la date de fin de votre préavis. Ou votre disponibilité immédiate.

Re-mise en forme

D’abord un mail de motivation se trouve dans le corps du message et pas en pièce jointe. Sinon, c’est une lettre de motivation. Ensuite, faites court et moins formel. 10 lignes suffisent à faire passer votre message. De toute façon, on a rarement le temps de le lire. En revanche, il est fréquent de revenir sur ce mail lors des processus de sélection. Soyez didactique, pour cela, vous pouvez organiser le texte en différents points distincts isolés par des tirets.

Conclusion, PO-SI-TI-VEZ !

« Je conseille toujours de terminer ce mail par un élément « optimiste ». Plutôt que d’écrire, j’espère pouvoir vous rencontrer… dites par exemple, je prendrai contact avec votre assistante afin de caler une date de rendez-vous », conseille Arnaud de Thoré, directeur du développement du cabinet Hudson.

Signé « motivé »

En plus de vos noms et prénoms, préciser votre numéro de portable. Le recruteur n’aura ainsi pas besoin de rechercher votre cv pour vous contacter. Vous pouvez donner les liens vers vos profils sur les réseaux sociaux ou votre blog. A condition, que cela renvoie exclusivement vers un contenu professionnel.

Tendance « version 2 »

Un recruteur peut très bien vous demander un mail de motivation a posteriori, à savoir après vous avoir rencontré. C’est l’occasion d’évaluer les facultés de compréhension du poste du candidat, sa capacité à restituer des informations et sa réelle motivation. Attention donc à ne pas bâcler ce petit « home work ».



Cadremploi.fr


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière