Zone d'Activité Economique d’Al Hoceima : Plaque tournante de l’économie régionale

S’étalant sur une superficie totale de 41 hectares, la zone d’activité économique (ZAE) d’Al Hoceima procède d’une approche intégrée visant à accompagner les PME-PMI locales et à organiser les industries agroalimentaires, les services et le BTP, ainsi que les activités artisanales et logistiques de la province.



Zone d'Activité Economique d’Al Hoceima : Plaque tournante de l’économie régionale
La région d’Al Hoceima étoffe son tissu industriel. Avec la nouvelle zone d’activité économique (ZAE) aménagée à Ait Kamra, la province est désormais en train de se positionner en plaque tournante pour l’économie aussi bien régionale que nationale. Lancée par S.M. le Roi Mohammed VI en octobre 2011, la première tranche de ce site canalisera un investissement global de 170 millions de DH.

Cette zone, qui s’étale sur une superficie totale de 41 hectares, dont 27 structurés au titre de la première tranche, procède d’une approche intégrée visant à accompagner les PME-PMI locales et à organiser les industries agroalimentaires, de services et de BTP, ainsi que les activités artisanales et logistiques de la province.

Partie intégrante de la stratégie nationale de développement du secteur de l’industrie Plan Émergence, la zone d’activités économiques d’Ait Kamra devrait drainer quelque 1,35 milliard de DH d’investissements et générer à terme près de 3 000 emplois, dont 2 000 directs.

Le site repose sur le concept de zone d’activité provinciale intégrée, un nouveau modèle centré sur les ressources naturelles et humaines de la province et ayant pour vocation d’accueillir les activités de proximité et d’accompagner l’essor économique de la région.

Cette nouvelle zone (168 lots) abrite une zone industrielle qui abritera les industries agroalimentaires, les activités de valorisation des produits du terroir et des activités industrielles diversifiées ainsi qu’une zone d’activité artisanale devant accueillir, en particulier, des activités de menuiserie de bois et métallique, de fabrication de meubles, de travail du marbre et de verrerie.

Proximité de la rocade méditerranéenne

Ce projet intégré comprend également une zone d’activité commerciale (showrooms, quincaillerie, sanitaires), une zone logistique (entrepôts, des services logistiques support pour les activités implantées sur le site), et une zone bureaux et animation qui assurera un support en matière de services aux entreprises et aux personnes travaillant sur le site (facility management, restauration collective, business center).

Selon un document du Centre régional d’investissement, cette zone comprend 168 lots de terrain répartis entre l’industrie, les activités de menuiserie et les activités commerciales, entre autres.
La ZAE d’Ait Kamra se situe à 20 minutes de la ville d’Al Hoceima, à proximité de la rocade méditerranéenne, du port et de l’aéroport de la ville.

Cette zone est le fruit d’un partenariat multipartite entre plusieurs intervenants : la société MedZ, filiale de la CDG Développement, l’Agence pour la promotion et le développement des provinces et préfectures du Nord du Royaume, le ministère de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, la direction générale des Collectivités locales du ministère de l’Intérieur, la wilaya de la région de Taza-Al Hoceima-Taounate, le Conseil régional, le Conseil provincial et le Centre régional d’investissement de la région de Taza-Al Hoceima-Taounate.

Comme pour l’ensemble des zones d’activités économiques du Royaume, celle d’Ait Kamra fait partie de la charte nationale pour le décollage économique (Plan Émergence).
Objectif : asseoir une nouvelle stratégie industrielle basée notamment sur le ciblage volontariste de secteurs à forte valeur ajoutée. Rappelons-le, le Pacte national pour l’émergence industrielle couvrant la période 2009-2015 vise à créer un cercle vertueux de croissance. Pour ce faire, il s’est fixé comme ligne d’horizon l’année 2015. Le PIB industriel est censé, à cette date-là, être renforcé de 50 milliards de DH. Tout porte à croire que le défi sera relevé.

Ce que la ZAE d’Al Hoceima va regrouper

Une zone industrielle qui englobera les industries agroalimentaires.
Une zone d’activité artisanale.
Une zone d’activité commerciale qui contiendra des showrooms, des concessionnaires.
Une zone logistique qui prévoit des services logistiques support pour les activités implantées sur le site.
Une zone bureaux et animation qui assurera un support en matière de services aux entreprises.


Abdelali Boukhalef, Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière