Wana fait taire la rumeur



Wana fait taire la rumeur
La rumeur d'une plainte contre Wana déposée par un autre opérateur concernant la mobilité restreinte serait infondée .
La campagne publicitaire mentionne clairement qu'il s’agit de téléphone personnel et non de portable, de même que le personnel au niveau des points de vente renseigne les clients.
L'opérateur s'est engagé à baisser le délai d'activation de jour en jour pour atteindre les 24 heures.

Depuis que le troisième opérateur des télécommunications, Wana, a mis son produit Bayn sur le marché, il n'a pas fait que des heureux. Certains reprochent à l'opérateur de ne pas avoir suffisamment expliqué dans sa campagne de communication qu'il s'agissait d'un produit à mobilité restreinte. Chose que réfute en bloc une source au sein de Wana : «nos campagnes publicitaires étaient parfaitement claires. Pour le fixe, aucune ambiguïté n'est à signaler. Pour le téléphone personnel, il est vrai que certains l'assimilaient à un portable, mais c'est un téléphone personnel, une sorte de téléboutique ambulante qui fonctionne dans un rayon de 35 Km, chose que nous signalons clairement en parlant des cercles de couverture. Et pour plus de précision, on a insisté pour que des explications soient données aux clients dans les points de vente avant qu'ils n'acquièrent le pack Bayn», indique-t-on.
En effet, le mot 35 Km revient en long et en large dans les articles et communiqués concernant l'opérateur. Mais la rumeur a enflé au point que certains assuraient qu'un opérateur de télécommunications allait saisir l'ANRT sur ce point. «Il n'en est rien, c'est une rumeur infondée et même si cela a été le cas, ce n'est pas aux autres opérateurs de réagir, mais seule l'ANRT peut intervenir dans pareils cas», souligne une source travaillant chez un concurrent.
En effet, depuis le 27 novembre, l'ANRT a adopté une décision relative aux modalités de publicité. Suite à la consultation publique lancée le 15 octobre 2006 et après examen des commentaires reçus, l'ANRT a adopté une décision relative aux modalités de publicité des services de télécommunications qui est actuellement en vigueur. Cette décision incombe à tous les exploitants de réseaux publics des télécommunications et des fournisseurs de services à valeur ajoutée. Cette décision à caractère réglementaire a pour finalité justement d'encadrer la pratique de la publicité dans le secteur des télécommunications, afin de garantir une concurrence saine et loyale et préserver les intérêts des consommateurs. Mais depuis l'affaire qui avait opposé les deux premiers opérateurs, aucune autre consultation ne serait en cours, encore moins concernant Wana.
«Et pour Wana, l'arrivée de ce troisième opérateur a, au contraire, créé une émulation qui va profiter aux autres opérateurs puisque chaque ligne activée va fatalement communiquer avec les autres opérateurs. Alors, la concurrence est toujours la bienvenue tant qu'elle sera loyale», conclut la même source.
Une tempête dans un verre d'eau; mais qu'à cela ne tienne, cette rumeur n'a pas gâché le franc succès que rencontre le pack Bayn. Preuve en chiffres !

145.000 packs en 10 jours
Depuis le 7 février, le secteur marocain des télécommunications n'est plus le même. La commercialisation du produit grand public Bayn de Wana a créé une grande dynamique. Et une semaine plus tard, le troisième opérateur, surpris lui-même de l'affluence, a affiché 100.000 clients, avec l'activation de toutes les lignes vendues. Par ailleurs, les ventes des Packs Bayn continuent de rencontrer un franc succès auprès du grand public malgré la contrainte de l'activation. C'est ainsi que le nombre des packs vendus a atteint 145.000 jusqu'à la date du 16 février. L'opérateur prévoit de clôturer le premier mois de lancement avec un parc de 200.000 clients.
Dans un communiqué de Wana, l'opérateur remercie ses clients et en toute transparence leur présente ses excuses pour les désagréments ayant accompagné l'acquisition de leurs packs dans les différents points de vente durant les premiers jours de lancement de Bayn.
L'opérateur a tenu à remercier également les clients ayant dû patienter plusieurs jours ou qui devront le faire pour l'activation de leur ligne.
On note néanmoins que l'opérateur s'est engagé à baisser le délai d'activation de jour en jour pour atteindre les 24 heures. Pour tenir ses engagements, Wana a mobilisé l'ensemble de ses équipes techniques et ses partenaires pour accélérer la cadence des ouvertures de lignes et élargir les capacités de son réseau. Les différents indicateurs de suivi enregistrent d'ailleurs des performances continues. La gratuité des communications entre clients Bayn jusqu'au 31 juillet 2007, le solde de 100 DH offerts pour les communications vers les autres opérateurs et la tarification avantageuse des appels ont favorisé un recours accru aux télécommunications de la part des clients. Le réseau a donc été reconfiguré et une montée en charge a été opérée par les équipes techniques de Wana pour offrir aux clients des conditions optimales de communication et supporter la charge des appels simultanés.


Finances news


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière