Un plan anti-sécheresse



Un plan anti-sécheresse

Les regards sont braqués sur le ministère de l’Agriculture. Ses équipes finalisent un plan d’action contre les effets de la sécheresse. Elles élaborent différents scénarios pour que le gouvernement puisse en retenir un. Le Conseil de gouvernement de demain jeudi pourrait aborder la problématique de la sécheresse même si elle n’est pas inscrite à l’ordre du jour. Officiellement, rien n’est arrêté. L’enveloppe, qui sera consacrée à cette problématique, dépendra du scénario que le gouvernement aura arrêté. Devra-t-il lancer le plan anti-sécheresse ou attendre encore un peu ? Les mois de mars et avril seront-ils avec des pluies ou sans pluie? Autant de questions qui ne donnent pas de visibilité au gouvernement pour agir, souligne un responsable. Si la pluviométrie est au rendez-vous au printemps, il sera question d’un schéma normal, avec des actions ponctuelles dans le cadre du Fonds de développement agricole et du Plan Maroc vert. Si le scénario est pessimiste, l’enveloppe qui sera réservée à l’anti-sécheresse dépassera les crédits prévus. Pour l’heure, Aziz Akhannouch est en train de prendre la température du terrain. D’ailleurs, le ministre a rencontré lundi dernier les présidents des Chambres d’agriculture des 16 régions que compte le pays. Objectif: les écouter en vue de dresser l’état d’avancement exact de la campagne agricole. Autour de la table également, les 16 directeurs régionaux.
En attendant, le plan d’action en cours de finalisation s’articule autour de quelques axes dont le sauvetage du cheptel. Dans ce chapitre, «interviennent les points d’eau et l’alimentation en quantité ainsi que l’approvisionnement des zones les plus reculées», soutient un responsable. Car, si pour le moment ces régions disposent d’herbe sur les parcours, il faudra se préparer pour la période de juin-juillet. Dans ce cas, il faudra suspendre les droits de douane pour l’importation de l’orge. Il faudra le subventionner davantage pour que les agriculteurs puissent s’approvisionner à des prix accessibles. Les céréales sont également au menu du plan. Sur les 4 millions d’hectares, une bonne partie a été détruite à cause du retard des pluies. Mais cette dégradation a été ralentie par les vagues de froid.
Les agriculteurs sont concernés par cette affaire même si l’impact sera plus visible dans un mois, avec le travail dans les plantations. D’ailleurs, la création d’emplois figure en bonne place dans le plan d’action. Cela permettra de réduire l’ampleur de l’exode rural. On n’est pas au niveau de la sécheresse de 2000, la plus dure de ces dernières années, avec la création d’un fonds contre la calamité de plus de 6 milliards de DH à l’époque de Abderrahman Youssoufi. Mais les paysans sont inquiets.
L’autre dispositif en place concerne l’activation de l’indemnisation des agriculteurs qui avaient souscrit à des assurances. Le programme annuel, qui s’élève à près de 300.000 hectares, est géré par la Mamda.

Goutte-à-goutte

Le Plan Maroc vert à la rescousse? Au ministère de l’Agriculture, on fait valoir qu’il va absorber certains effets de la sécheresse. En effet, il a prévu la reconversion de 1 million d’hectares pour planter l’olivier et l’amandier. L’irrigation est également dans le pipe. Dans sa dimension économie de l’eau, le goutte-à-goutte, promu par le Plan Maroc vert et subventionné par l’Etat, sera d’une grande utilité. Les services du ministère de l’Agriculture ont également prévu les dotations du Fonds mondial d’environnement. En effet, le FEM appuie le Plan Maroc vert, particulièrement dans sa composante «changements climatiques», notamment la lutte contre les effets de la sécheresse.


l'economiste

 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière