Tourisme : Le programme Meda II touche à sa fin



Un budget d’environ 197 millions de DH.
Au total, 81 entreprises ont été accompagnées.

Le programme Meda II pour l’appui à la formation en tourisme prend fin ce mois-ci. Il aura duré 7 ans et a nécessité un budget de 17,58 millions d’euros (environ197 millions de DH). En termes de bilan, le programme a permis d’accompagner 81 entreprises pour la mise à niveau de leurs ressources humaines.
«L’engouement des entreprise a été tel que nous avons dû refuser certaines demandes d’accompagnement», affirme El Hassan El Mokhtari, expert RH auprès de Meda II. Des formations ont été dispensées à plus de 520 personnes dont 76 chefs d’entreprise et 17 relais RH du secteur. Autre réalisation phare: la mise en place pour la première fois au Maroc des répertoires emplois et métiers (REM) et des fiches-référentiels emploi et compétences (REC). Les fiches REM (au nombre de 30), qui sont destinées aux cabinets de recrutement et à l’Anapec, ont pour objectif d’aider ces derniers à réaliser des présélections et proposer une orientation professionnelle pour les chercheurs d’emploi.
Les fiches REC (32 dans l’ensemble), sont destinées aux chefs d’entreprises et responsables RH. Elles permettent de décrire les postes ainsi que les compétences requises. Ces fiches permettent également de lancer des plans de formation pour les salariés en exercice. Concernant l’accompagnement du secteur public de formation professionnelle, le coût d’équipement s’est élevé à plus de 10 millions d’euros, financés par l’UE. Pour sa part, l’assistance technique, pour les diverses activités engagées dans le secteur, s’est élevée à plus de 7,85 millions d’euros. L’appui à ce niveau s’est soldé par la création et l’équipement de 7 nouveaux établissements et un centre de développement des compétences.
Le projet a permis également l’implantation dans les centres publics d’une vingtaine de programmes de formation ainsi que la mise en place d’un nouveau dispositif de formation par apprentissage auprès de 10 centres. Autre réalisation importante, le développement du concept de centre de formation par apprentissage sans murs pour mieux répondre aux besoins des entreprises dans les qualifications les plus demandées. Par ailleurs, 15 établissements privés de formation professionnelle accrédités (au lieu des 10 prévus initialement) ont été également accompagnés avec l’implantation de programmes en approche par compétence. «Ce programme d’origine canadienne a été décliné en tenant compte des spécificités marocaines», précise El Mokhatri
Pour rappel, ce programme entre dans le cadre du projet MedaII pour l’appui au développement de la formation professionnelle dans les secteurs du tourisme, du textile et des technologies de l’Information et de la communication. Il est financé par l’UE à hauteur de 50 millions d’euros (563 millions de DH).

leconomiste.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière