Terrorisme : Le Maroc obtient la deuxième meilleure place au Maghreb



Les recettes liées au secteur du tourisme en 2015 ont connu un déclin en France et en Tunisie, après les attentats terroristes de ces deux pays, alors que ces revenus ont augmenté au Maroc et en Italie, qui n’ont connu aucun décès lié au terrorisme, note l’Institut de l’économie et de la paix dans le GTI.

L’Institut de l’économie et de la paix (IEP), un think tank indépendant basé à Sydney qui se focalise sur « la paix en tant que mesure positive, réalisable et tangible du bien-être et du progrès humains », vient de publier le Global Terrorism Index (GTI).

Le classement se base sur quatre indicateurs : le nombre total d'actes terroristes, celui lié aux décès et aux blessures imputés à des terroristes et la mesure des dommages matériels sur la période étudiée, soit entre 2015 et 2016.

Le Maroc obtient la deuxième meilleure place au Maghreb

Parmi les 163 pays recensés dans le classement, le GTI classe le Maroc à la 94e place - par ordre décroissant -, intégrant ainsi la liste des Etats les moins impactés par le terrorisme. Le royaume enregistre une nette progression : il est passé de la 67e place en 2014 à la 92e dans l’édition 2015, puis à la 95e place dans celle de cette année. Il devance la Libye, classée 10e, la Tunisie à la 35e place et l’Algérie voisine qui a obtenu la 42e place. Le pays s’est fait néanmoins distancer par la Mauritanie, placée 125e.

Le rapport a souligné que les recettes liées au secteur du tourisme en 2015 ont connu un « déclin en France et en Tunisie, après les attentats terroristes de ces deux pays, alors que ces revenus ont augmenté au Maroc et en Italie, qui n’ont connu aucun décès lié au terrorisme. »

L’étude révèle également que les pays les plus touchés sont l'Irak, l'Afghanistan, le Nigeria, le Pakistan et la Syrie, où le taux de morts par attentat atteint 72% du nombre total des décès. En revanche, les pays les plus épargnés sont Cuba, la Corée du Nord, la Slovénie, le Togo ou encore Oman.

De manière générale, le nombre de victimes d'actes de violence perpétrés par des groupes armés a diminué de 10% en 2015 par rapport à l'année précédente. En revanche, il s’est accru de 650% dans les pays développés au cours de la même période.

Le nombre de personnes décédées dans des attentats l'année dernière avait atteint 29 376 personnes, estiment les auteurs du document, soit 3 338 victimes de moins qu’en 2014. Les attaques les plus sanglantes ont été concentrées en France et en Turquie. Les groupes associés à Daesh ont mené des attaques dans 38 pays l'an dernier, contre 13 en 2014. Globalement, 274 groupes terroristes ont perpétrés des actes terroristes l'année dernière.



Yabiladi.com
 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière