Tendances 2010 : Comment tirer profit de la reprise



Les employeurs recherchent des profils adaptés à leurs besoins, mais ils doivent trouver la bonne personne pour la bonne place.
Le marché du travail connaît une mutation ces derniers temps. Et pour cause, les employeurs recherchent des profils adaptés à leurs besoins actuels et futurs pour rester ou être plus compétitifs. Mais trouver la bonne personne pour la bonne place relève parfois de l'exploit, surtout pour certains postes clés nécessitant une expertise rare sur le marché national. D'ailleurs, ces perles rares sont arrachées par les sociétés leaders du marché. La chasse de tête bat son plein à ce niveau.

Certains employeurs ont compris l'enjeu et font tout pour retenir leurs meilleurs éléments tandis que d'autres, moins soucieux, laissent filer ces « bijoux » au grand bonheur de la concurrence qui les attends au tournant.

Côté rémunération, les patrons n'ont plus d'excuses. Actuellement, tout le monde s'accorde à dire que 2010 sera l'année de l'amélioration des salaires.
D'ailleurs les dernières enquêtes, notamment celles du cabinet Diorh, les employeurs ont déclaré que les salaires vont être revus à la hausse cette année. Le cabinet Diorh parle d'une revalorisation de 5% pour tous les profils. L'année en cours sera également l'année de la reprise des recrutements massifs, une tendance sera favorable au marché de l'emploi au Maroc. «L'offshoring reste un secteur porteur. De même, les services et la distribution seront également en plein dans les processus de recrutement notamment pour les profils commerciaux. Le secteur des BTP ne sera pas en reste aux vues de tous les projets en cours que ce soit dans le privé ou le public», nous a déclaré Jihane El Bazi, directrice générale de First Select. Toutefois, elle ajoute que les exigences des recruteurs sont diverses, et l'expérience professionnelle est devenue un prérequis pour les candidats, selon bien entendu le secteur.

Il est aussi devenu primordial de cultiver ses capacités relationnelles et commerciales quel que soit le profil. «De nos jours il faut savoir se vendre et vendre son entreprise», conseille la consultante. Côté rémunération, cette reprise attendue aura un impact positif. Elle peut également induire un changement à la hausse dans le niveau des salaires étant donné que les bons profils se font rares et qu'il y a une surenchère pour les entreprises dont l'objectif est de gagner leur place de leader dans leur secteur respectif grâce à leurs ressources humaines, confirme-t-elle.Ceci dit, l'expatriation des cadres marocains continuera. Ce sont surtout les pays du Moyen-Orient qui attirent le maximum de compétences nationales. Que ce soit l'hôtellerie, les secteurs pharmaceutique, financier ou de services… ils recherchent les profils nationaux pour la qualité de leur savoir- faire et leurs capacités de s'adapter aux exigences des sociétés ou des pays d'accueil. Finalement, l'année 2010 sera l'année de la reprise et également de l'amélioration des politiques RH. Croisons les doigts.

«Avoir le plus de détails possibles sur le profil recherché »
Avis de l'expert • Jihane El Bazi

Quelles sont les nouvelles tendances du recrutement en 2010 ?

On a vu apparaître de plus en plus des sites spécialisés dans le recrutement qui sont aujourd'hui des portails permettant aux entreprises qui souhaitent recruter de se mettre en avant via ces portails.
Il s'agit d'une manière intelligente de pouvoir permettre à ces entreprises de récolter le plus de candidatures possibles et enfin, grâce à leur propre département de pouvoir sélectionner les profils adéquats. Grâce aux nouvelles technologies, des logiciels pointus sont apparus qui permettent de filtrer afin de pouvoir accompagner les différentes étapes de sélection.
De plus en plus, les entreprises, de par la nouvelle conjoncture, consultent les cabinets spécialisés en recrutement et préfèrent externaliser, et ainsi, confier à des experts leurs processus de recrutement.
La tendance aujourd'hui est également orientée vers les cabinets spécialisés c'est-à-dire avec des consultants spécialisés dans les métiers pour lesquels ils recrutent, ce qui permet d'avoir une meilleure approche et de meilleurs résultats en termes d'attentes et d'adéquation par rapport au poste demandé.
Il ne faut pas oublier également que l'utilisation des tests psychotechniques en tant qu'outils ne peut être qu'une plus-value qui permettra au consultant de mieux cerner un des autres éléments essentiels à la constitution d'une short-list.

Où en est l'expatriation des cadres ? Quels sont les profils marocains les plus demandés au Moyen-Orient ?
Le phénomène de « fuite des cerveaux » touche aussi le Maroc. En effet, le profil candidat « cadre marocain » est de plus en plus demandé vers les pays du Moyen-Orient. Notre maison mère First Select International nous consulte de plus en plus et demande aujourd'hui à mettre en compétition avec d'autres nationalités les profils marocains pour un certain nombre de postes demandés, et ceci pour deux raisons : la première est d'ordre culturelle vu que les Marocains de par leur culture n'ont pas de souci d'adaptation à des pays frères comme ceux du Moyen-Orient et la seconde concernant le niveau et la qualité des CV qu'ils présentent. Les pays les plus demandeurs sont aujourd'hui les Emirats Arabes Unis, le Qatar, …mais il nous arrive également de recevoir des demandes pour des pays d'Afrique.
Précisons que nos clients sont d'importantes multinationales qui cherchent des candidats capables de les accompagner dans leur évolution; mais surtout capables de comprendre et de ressentir les cultures locales. Concernant les profils, on peut dire que les demandes sont diverses; mais si nous devions les classer, nous parlerions de profils commerciaux, ingénieurs et RH et également les fonctions de back office.

Comment choisir le bon cabinet de recrutement pour se faire accompagner dans cette quête de bons profils ?
Je pense qu'il n'y a pas de méthodologie concrète pour choisir un cabinet de recrutement. Je dirai que les références sont importantes, mais que la question ne se pose pas dans le choix du cabinet mais dans l'interaction avec son consultant. Le plus important pour un employeur est d'avoir un consultant qui soit capable de comprendre quelles sont ses attentes, et pour ce, il faut non seulement essayer de comprendre la culture de l'entreprise, mais aussi ne pas s'arrêter simplement à la lecture de la job description et aller vers le client. Le but est encore une fois d'avoir le plus de détails possibles concernant le profil recherché. Le recrutement n'est pas une science exacte et donc il y a plusieurs aspects qui rentrent en jeu; je dirai et je conseillerai de rencontrer plusieurs consultants et d'évaluer cette part de feeling et d'expérience afin de faire le bon choix.

Comment cibler et recruter la bonne personne à la bonne place ?
Nous avons aujourd'hui plusieurs outils qui nous permettent de cibler les profils recherchés comme les tests, les sites Internet, l'expertise internationale; mais le secret est de rencontrer tous les jours le plus de candidats possibles et notamment toutes les personnes qui répondent soit aux annonces, soit de manière spontanée afin d'avoir une réelle vision du marché de l'emploi et être capable d'identifier, lorsqu'une opportunité se présente, la bonne personne pour le bon job.

Que conseillez-vous à un candidat ?
Nous pourrions conseiller tellement de choses car il y a tellement de profils différents et aucun ne se ressemble. Nous allons cependant faire ressortir 3 points :
- le 1er est d'avoir une présentation soignée de son CV et dans sa personne, car n'importe quel employeur ou consultant est attiré par un CV bien fait;
- le 2nd est de s'inscrire sur plusieurs sites de cabinet de recrutement;
- mais surtout, le 3ème conseil est de bien lire les annonces auxquelles ils postulent.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière