Télécoms: Un nouveau plan de développement pour la 4G



Télécoms: Un nouveau plan de développement pour la 4G
Le défi de généraliser l’accès aux télécommunications, porté par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), tient toujours. Le 1% de localités à couvrir sur les 9.263 alors cataloguées comme zones blanches -c’est-à-dire non couvertes par les réseaux de télécommunications- ne devrait pas résister encore longtemps. En tout cas, le régulateur semble déterminé à aller jusqu’au bout de ce pari. L’ANRT dévoile aujourd’hui à Rabat, lors d’une rencontre avec la presse, les détails du nouveau plan de développement du service universel, pour les cinq prochaines années (2014-2018).

Le Comité de gestion du service universel des télécommunications (CGSUT), réuni une semaine plus tôt à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Abdalilah Benkirane, a misé sur l’examen du bilan des programmes de généralisation de l’accès aux technologies de l’information et de la communication et de nouveaux programmes relatifs à l’accès aux télécommunications. Comme pour son prédécesseur à la Primature, Benkirane est revenu sur la nécessité d’accompagner les mutations qui s’opèrent dans le domaine des technologies de l’information et des télécommunications pour, rappelle-t-il, «éviter l’aggravation de la fracture numérique». Benkirane a invité l’ANRT à contribuer aux efforts déployés par le gouvernement visant à soutenir les programmes sectoriels de développement économique et social, en mettant en place une stratégie d’accompagnement technologique.

Allusion à la mise en œuvre du plan de déploiement du haut et très haut débit, et le déploiement des technologies mobiles de la 4G annoncées il y a quelques années.
En tout cas, l’objectif d’étendre le réseau à tout le territoire, à travers le Programme d’accès généralisé aux télécommunications (PACTE), acté en 2006, est maintenu. Le dernier bilan d’étape de l’ANRT évalue à 99% le taux de réalisation.

Lors du dernier conseil d’administration de l’Agence, son directeur général, Azedine El Mountassir Billah, est revenu dans les détails sur les mesures prises pour la réalisation du Pacte. Mais, il restera peut-être toujours ce fameux 1% de localités inaccessibles où le programme ne pourra être réalisé. Ce n’est pas le financement du programme, dont le budget est estimé à 1,4 milliard de DH, qui est en cause, encore moins le mécanisme du service universel, l’un des piliers de la réforme même du secteur des télécommunications en 1998.

Les quelques difficultés rencontrées par les opérateurs, ayant fait le choix du «play» au lieu du «pay»(1), sont plutôt d’ordre technique. Elles sont notamment liées aux problèmes d’accessibilité à certaines localités (enclavées) et/ou d’absence d’électrification. Pour résoudre ces problèmes, le Comité de gestion du service universel multiplie les demandes d’appui aux pouvoirs publics.

Mais le véritable gros défi du secteur, et par ricochet du régulateur, c’est le déploiement annoncé des technologies du plan du haut et très haut débit et la 4e génération. Le retard accusé dans le déploiement de ces deux offres impacte la création de valeur pour les entreprises du secteur.

La bataille du débit

La question du débit est au cœur des stratégies des opérateurs téléphoniques. La 3G a montré ses limites. Elle ne correspond plus aux besoins des clients, parce qu’elle a été conçue à la fin des années 90 pour de petits débits. Or, le client a besoin actuellement de télécharger des vidéos, faire du streaming… Ce qui est quasi impossible avec la technologie 3G. Aujourd’hui, tous les opérateurs lorgnent la 4G.

Une technologie qui suppose cependant de construire un nouveau réseau. Aux autorités donc de décider du business model qu’elles souhaitent développer pour accéder à cette technologie coûteuse. Quoi qu’il en soit, le prochain défit du secteur des télécommunications sera celui du contenu et de la 4G.

L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière