Technologie : Widehouse délocalise au Maroc



La conception de logiciels au programme.
Le site d’Ifrane retenu.

LA société Widehouse, spécialisée dans la conception et le développement de logiciels pour technologie sans fil, souhaiterait délocaliser une partie de ses activités au Maroc. C’est du moins le projet qu’entend réaliser Fouad Benameur, un des fondateurs de la société.
Originaire de la région de Nador, Benameur, qui est aussi docteur en calcul numérique, croit fermement que les logiciels pourraient être conçus à partir d’ici. L’opération s’effectuerait en deux phases. Il faudra d’abord former des ingénieurs et des techniciens, et passer ensuite à la mise en place d’une plateforme pour la conception et la production des logiciels.
Le marché du sans fil est en effet rempli de promesses: sur les 50 milliards de machines informatiques que compte le monde, seulement 10% peuvent communiquer entre elles. «Il suffit de trouver les logiciels les plus performants», commente Benameur.
Par ailleurs, aucun échéancier n’a été arrêté à ce jour. «Le développement de logiciels Wireless nécessite beaucoup de travail, et il faut souvent plusieurs mois avant de démarrer la production en masse. Cette recherche fait appel à des compétences variées et à des savoir-faire élevés, notammenten software, en hardware et en protocoles de télécommunications», explique-t-il.
Créée il y a trois ans, au sein du pôle technologique de Compiègne, en France, Widehouse travaille en étroite collaboration avec de nombreuses universités. La société planche actuellement sur un projet en collaboration avec l’université de Picardie. «A travers ces partenariats, nous participons aussi bien à la formation des futurs travailleurs qu’aux projets de recherches et d’innovation», souligne Benameur. A noter que chez Widhouse, le procédé machine to machine, communément désigné par M2M, a été développé pour quatre grands secteurs: l’automotive: localisation de véhicules; le paiement: distributeurs alimentaires, horodateurs, etc; la télégestion: compteurs d’électricité, d’eau et de gaz; la sécurité: télémédecine, alarme, télésurveillance.
Le centre de compétences, qui devrait naître sous peu à Ifrane, pourra éventuellement faciliter le recrutement des ressources humaines chez Widehouse et pourquoi pas, bénéficier du même type de collaboration.

L'Economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière