Subventions : Baisse de la charge des produits pétroliers et alimentaires



La charge de subvention des produits pétroliers et alimentaires a enregistré une baisse, passant de 56,6 MMDH en 2012 à 13,8 MMDH en 2015, selon un rapport. publié par le ministère de l'Economie.

La charge de subvention des produits pétroliers et alimentaires est passée de 56,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2012 à 13,8 MMDH en 2015, suite à l'effet conjugué de la mise en place du système d'indexation des carburants et la baisse des cours des produits pétroliers sur le marché international, selon le rapport sur la compensation accompagnant le projet de loi des finances (PLF 2017).

La réforme engagée depuis 2012 a permis de réduire le dépassement enregistré au titre de la même année de près de 4,3 MMDH, et d'éviter des dépassements pour les années 2013, 2014 et 2015, relève-t-on dans ce rapport publié par le ministère de l'Economie et des Finances.

Lors des années antérieures à 2013, l'exécution des dépenses annuelles de la compensation avait fait constamment ressortir des dépassements par rapport aux crédits initialement ouverts, ce qui avait conduit à l'ouverture de crédits supplémentaires pour assurer la subvention des produits à hauteur de 14 MMDH en 2008, 18 MMDH en 2011 et 10 MMDH en 2012, relève le rapport.

Par ailleurs, la mise en place du système d'indexation en 2013 a permis l'apurement progressif des arriérés cumulés lors des années antérieures. Ainsi, les arriérés de la compensation qui s'élevaient à plus de 22 MMDH ont été totalement apurés entre 2013 et 2015 et par conséquent le compte d'ajustement des produits pétroliers a été clôturé en février 2015.

Afin de réduire l'influence des cours pétroliers sur la charge de compensation, un système d'indexation partielle des prix a été appliqué le 16 septembre 2013 pour le supercarburant, le gasoil et le fuel N2 à usage industriel. Puis, le système d'indexation a été généralisé en 2014 à d'autres produits pétroliers liquides et différencié selon les produits.

Le 1er janvier 2015, le gasoil a été totalement décompensé et de ce fait, tous les carburants liquides étaient révisés le 1er et le 16 de chaque mois, en fonction de leurs cotations sur le marché international.

Par ailleurs, depuis le 1er décembre 2015, les prix des carburants ont été totalement libéralisés, cet accomplissement a été le fruit d'un long processus de réforme qui a été acheminé de façon progressive.


menara.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière