Standard and Poor's s’inquiète pour le Maroc



Standard and Poor's s’inquiète pour le Maroc
L’agence de notation internationale soutient que l'économie marocaine présente encore quelques failles qui en «expliqueraient la vulnérabilité». Celle-ci serait portée par un petit nombre de secteurs cycliques, notamment l'agriculture et le tourisme, ce qui laisse la performance économique du pays tributaire de facteurs externes et exposée à l'évolution des prix de l'immobilier. En ce qui concerne les risques attenants au secteur bancaire marocain, l’agence estime que les actifs des grandes banques restent concentrés autour de l’accès aux dépôts de détail, en grande partie non rémunérés, y compris ceux des expatriés marocains. D’autre part, le ratio dépôts sur crédits du système bancaire enregistre une baisse constante, en raison des dépôts disponibles, qui ne peuvent plus s'adapter à la taille croissante et au rythme des activités de prêt, ce qui peut présenter des problèmes de liquidité à moyen terme.


les echos


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière