Smart grids : Des réseaux électriques «intelligents»



Smart grids : Des réseaux électriques «intelligents»
L'augmentation de la consommation en électricité soulève des questions concernant la dépendance à l'égard des énergies fossiles (pétrole, charbon, etc.) et leur impact sur l'environnement, ce qui affectera négativement la sécurité et la fiabilité des systèmes de production d'énergie électrique. Ces dernières années, les marges de sécurité ont été réduites et les préoccupations concernant les investissements portant notamment sur les réseaux de distribution, ont refait surface. Selon des prévisions publiées par l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), près de 70% des investissements dans le secteur énergétique en Europe d'ici 2035 porteront sur l'électricité. Toujours d'après l'AIE, l'investissement dans la transmission et les réseaux de distribution s'élèverait à 8,4 milliards de dollars. Le développement des réseaux intelligents Smart Grids est essentiel si la communauté mondiale souhaite atteindre les objectifs communs notamment la sécurité énergétique, le développement économique et l'atténuation du changement climatique.

«Les réseaux intelligents Smart Grids permettront certainement d'augmenter la réponse à la demande, l'efficacité énergétique, l'intégration des ressources d'énergie renouvelable intermittentes et les services de recharge des véhicules électriques, tout en réduisant les pics de demande et la stabilisation du système électrique», a indiqué Ahmed Ouammi, chercheur à l'Unité des Technologies et Economie des Energies Renouvelables (TEER), attachée au Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) à Rabat.

L'AIE affirme que comparés au scénario de référence en 2050, les réseaux intelligents Smart Grids offrent la possibilité de réaliser des économies comprises entre 0,9 et 2,2 Gt (milliards de tonnes) de CO2 chaque année. Beaucoup de pays européens (France, Irlande, Pays-Bas, Espagne et Royaume-Uni) ont fixé des objectifs concrets pour le développement de ces réseaux «intelligents ».
Pour le Danemark et la Suède par exemple, les réseaux intelligents Smart Grids contribueront à l'utilisation intensive des véhicules électriques. L'Espagne veut améliorer la qualité de l'offre avec moins d'incidents. Le Portugal envisage d'améliorer l'intégration des énergies renouvelables dans son réseau électrique. Les Pays-Bas s'attendent à économiser l'énergie tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. La France développe cette technologie pour informer les consommateurs, contrôler la demande d'énergie, augmenter la qualité d'approvisionnement et limiter les coûts pour les opérateurs du réseau de distribution.

Actuellement, la technologie des réseaux électriques intelligents Smart Grids est passée des projets de recherche et développement à un programme d'échelle réelle. En Suède, un projet de réseau intelligent dans l'éco-quartier est en construction. Le «Stockholm Royal Seaport», assurera l'approvisionnement électrique de l'intégralité du système. «Il s'agit d'un projet pilote pour l'intégration des réseaux intelligents en environnement urbain. Il est soutenu par l'Agence Suédoise de l'Energie et mobilise une attention internationale particulière. Quelque 30% de l'énergie sera produite localement, principalement de source solaire avec un système de stockage», a ajouté Ouammi. General Motors et OnStar lanceront cette année le premier projet pilote en échelle réelle du réseau électrique intelligent pour les véhicules électriques, ouvrant ainsi la voie à une meilleure efficacité énergétique pour les services publics et à des coûts de charge moindres pour les clients.
Au nord du Japon, JWD, Toyota, Panasonic Electric Works et Hitachi lancent un projet-pilote d'un réseau électrique intelligent à Rokkasho situé dans la préfecture d'Aomori.

Economie d'énergie

Les ménages réduisent en moyenne entre 3,7% et 9,5% leur consommation d'énergie grâce à l'utilisation de compteurs intelligents. C'est ce qu'a montré l'étude germano-autrichienne menée dans le cadre du projet financé par le ministère fédéral pour l'Enseignement et la Recherche (BMBF) «Intelliekon-Consommation durable des ménages par des systèmes de tarifs, de communication et de compteurs intelligents». Les instituts Fraunhofer des systèmes énergétiques solaires (ISE) de Fribourg et de recherche sur les systèmes et l'innovation (ISI) de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) ont participé au projet pour les aspects techniques, aux côtés de l'institut de recherche écologique et sociale (ISOE), pour les aspects comportementaux. Les résultats de cette étude qui a duré 18 mois et a touché 2.000 ménages seront présentés publiquement le 26 octobre prochain en Allemagne.

Interconnexion

La technologie Smart Grid est une interconnexion entre différentes unités de production d'énergies (électrique, thermique, éolienne, solaire, etc.)
Campagne
Lors d'une conférence à la Maison Blanche en juin dernier, l'administration Obama a donné le coup d'envoi d'une nouvelle campagne visant à développer le réseau électrique «intelligent» Smart Grid
Renouvellement
La technologie Smart Grid est très développée aux Etats-Unis pour la simple raison que ce pays possède à grande échelle un réseau électrique vieux et qu'il fait tout pour le renouveler.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière