Séisme : Plus de peur que de mal



Séisme : Plus de peur que de mal
Une secousse tellurique d'une magnitude de 5,5 degrés sur l'échelle de Richter a été au Maroc.
Les habitants de plusieurs villes du Royaume ont sursauté dans leurs lits, la nuit du mercredi au jeudi. A moitié endormis, certains affolés et d'autres récitant des versets coraniques, plusieurs Casablancais, Jdidis ou R'batis ont assisté, désarmés, au tremblement des murs de leurs logements.


En effet, une secousse tellurique d'une magnitude de 5,5 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée, jeudi tôt le matin.
Selon l'Institut national de géophysique, relevant du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), l'épicentre de la secousse, survenue vers 01h38 (GMT), est situé dans l'océan Atlantique à 300 km à l'ouest de Tanger. Le chef du service de la surveillance et alerte sismique à l'Institut national de géophysique, Nacer Jabour, cité par la MAP, a indiqué que cette secousse a été ressentie notamment au niveau des villes de Rabat, Casablanca, Tanger, Kénitra, Meknès, Fès, Safi et Marrakech. «Le lit a bougé pendant quelques secondes, et puis c'était le calme. Suivent après, les lumières qui s'allument dans les chambres, les voisins qui ouvrent les fenêtres pour s'enquérir de ce qui se passe à l'extérieur et le concert des sonneries de téléphones.

Amis et membres de la famille, inquiets, demandent si tout va bien», raconte un R'batis, l'air presque content d'avoir vécu des moments aussi intenses et surtout qu'aucun dégât humain ou matériel n'a été enregistré.

Un autre citoyen, casablancais cette fois, raconte: «Les fenêtres bougeaient énergiquement. Comme ma chambre donne sur la buanderie, j'ai cru que c'est l'effet d'un problème technique survenu dans notre machine à laver. Mais ma femme, encore éveillée, m'a confirmé que c'est un tremblement de terre». Les images du tremblement de terre d'Al Hoceïma ont vite ressurgit dans ma tête, ajoute-t-il. «J'ai téléphoné à mes parents pour s'assurer que tout va bien, puis je me suis rendormis après avoir cité plusieurs versets coraniques pour me calmer». Dans certains quartiers de la ville de Casablanca, notamment Sbata et Ifrikia, des citoyens, affolés et appréhendant une récidive plus grave, ont même passé un bon bout de temps à l'extérieur.

Le séisme n'a pas été ressenti qu'au Maroc, il l'a été également pendant plusieurs secondes en Andalousie, dans le sud de l'Espagne, et sur la moitié sud du Portugal. Selon l'Institut espagnol de sismologie, l'épicentre du séisme a été localisé dans l'océan Atlantique, à 100 km au sud-ouest de Cap Saint Vincent, au Portugal, et à une profondeur de 58 km. Rappelons que le 12 février 2007 une secousse tellurique d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle ouverte de Richter a été ressentie à Casablanca et dans plusieurs villes du Royaume. L'épicentre de la secousse s'est situé à 400 km au large des côtes atlantiques marocaines. La secousse n'avait pas, heureusement, fait de victimes ni de dégâts matériels.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière