Se mettre à son compte : les étapes à suivre, les erreurs à éviter



Tout le monde rêve d’être son propre patron, mais très peu de personnes franchissent le pas.
Avoir une idée ne suffit pas, une confiance absolue en soi est indispensable.
Avant d’envisager de se lancer, il est impératif de savoir s’il y a une demande pour le produit ou service à proposer.


Qui n’a pas envisagé, rêvé un jour de devenir son propre patron ? Les motivations des candidats à la création d’entreprises sont nombreuses : plus d’autonomie, ne plus subir les inconvénients du statut de salarié ou encore le chômage. Avec ou sans diplôme, se mettre à son compte est bel est bien possible. Et en ces temps de crise où les entreprises sont très frileuses en matière de recrutement, pourquoi ne pas tenter sa chance, si l’on peine à trouver un emploi ?
Il existe de nombreux organismes, associations, experts qui permettent de franchir le cap et qui proposent un accompagnement pré et post création. Il est, néanmoins, nécessaire de garder à l’esprit qu’un projet de création d’entreprise repose sur une vraie stratégie de l’idée à la concrétisation respectant des étapes chronologiques. Le futur entrepreneur «doit porter son rêve et oser aller jusqu’au bout», souligne Abdelali Fahim, président du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Maroc. C’est justement là que se situe le problème au Maroc. Le système éducatif n’encourage pas la prise d’initiatives et la société est très dure à l’endroit de ceux qui échouent. C’est la raison pour laquelle les créations sont en dessous du potentiel, même si, aujourd’hui, des structures comme le CJD et l’association Maroc Entreprendre créées par des patrons d’entreprises locales, ou des initiatives du genre de «Challengers» (émission sur 2M), essaient de susciter l’esprit d’entreprise. Toujours est-il qu’il n’existe pas, au Maroc, d’observatoire indépendant fournissant des données fiables en matière de création d’entreprises. Les seuls chiffres disponibles portent sur les certificats négatifs délivrés par l’Office marocain de la protection industrielle et commerciale (Ompic). Cependant, tous les certificats ne se traduisent pas forcément par une création effective.

Ne jamais travailleur seul sur le projet

Mais d’après le Centre régional d’investissement de Casablanca, le nombre de créations a augmenté de 20% entre 2003 et 2007. Et pour ce qui est du profil de l’entrepreneur marocain, une étude du CJD, qui sera présentée début juin 2009, révèle que 20% des créateurs sont des femmes, que l’âge moyen est de 34 ans et que 70% ont un Bac+2 ou plus. Aujourd’hui, «les Centres régionaux d’investissement (CRI) ont permis de faciliter les formalités de création d’entreprises qui sont passées du fastidieux au plus simple», souligne Zakaria Fahim, expert-comptable. Néanmoins, créer son entreprise peut se transformer parfois en véritable parcours du combattant qui ne se limite pas aux procédures administratives. Il est donc nécessaire de «rompre son isolement en partageant avec d’autres personnes qui ont les mêmes préoccupations», insiste Abdelali Fahim, président du CJD Maroc. Il est également fondamental que le porteur de projet soit accompagné durant les différentes étapes de son projet par un professionnel, expert-comptable ou autre spécialiste en matière de création d’entreprises. Sa présence rassure et son coaching précieux pour le montage financier et les aspects juridiques et fiscaux. Se fier à ses compétences personnelles augmente les risques d’échec.
Mais avant de lancer son projet, il est nécessaire de se poser la question fondamentale qui est de savoir s’il y a une demande pour le produit ou service à proposer et faire preuve de patience puisque le délai de concrétisation dépend de la complexité du projet. Alors comment mettre toutes les chances de son côté ? Etude de faisabilité, recherche de financement, formalités juridiques, sont autant d’étapes à ne pas négliger. Tour d’horizon.

la vie éco


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière