SFI va prendre 5% du capital de la BCP par augmentation du capital



SFI va prendre 5% du capital de la BCP par augmentation du capital
C’est désormais officiel. La Société Financière Internationale (IFC) entre dans le capital de Banque Populaire. Comme nous l’annoncions en exclusivité dans notre édition du 14 juin 2012, la filiale du groupe Banque Mondiale va prendre une participation de 5 % du capital de BCP pour un montant de près de 200 millions de dollars (soit l’équivalent de 1,8 milliard de DH). Cette opération, qui était prévue pendant ce troisième trimestre, a été conclue suites à plusieurs échanges et concertations, entre deux parties pour aboutir sur un partenariat industriel et capitalistique. «Ce partenariat, qui s’inscrit dans la stratégie de développement de BCP aura des retombées positives», se réjouit le management de la banque. BCP entend, en effet, aligner sa gouvernance sur les pratiques internationales. Au-delà, la banque veut renforcer son tour de table par des investisseurs internationaux à même de l’accompagner  dans sa stratégie de croissance externe en Afrique. Le volet financier n’est pas à négliger non plus. BCP compte sur son nouvel actionnaire pour lui faciliter l’accès à des lignes de financement en faveur de la PME compte tenu du positionnement et des interventions de IFC dans ce créneau.

Pour boucler cette opération, les deux parties ont approuvé le principe d’une prise de participation d’IFC au capital de la BCP à hauteur de 5% post-augmentation. Celle-ci s’effectuera via une augmentation de capital réservée à IFC sur la base d’une valorisation de 201 DH par action. Ce niveau de cours correspond aux trois dernières opérations réalisées sur le capital de la Banque Centrale Populaire. Il faudra, cependant, l’approbation des organes sociaux de la BCP et les autorisations des autorités compétentes pour entériner la transaction. Mais il s’agit là de simples formalités. Une fois, la prise de participation bouclée, IFC bénéficiera d’un siège au sein du conseil d’administration de la BCP. Avec cette opération, la BCP n’en est pas à son premier coup d’essai. La banque a en effet été très active pendant la période estivale. Elle a déjà ouvert son capital une première fois au groupe français BPCE en lui cédant 5%. S’en est suivi, en juin, l’acquisition du réseau bancaire de la Banque Atlantique (pas moins de 7 banques en Afrique subsaharienne) dans lequel elle a injecte environ 1 milliard de DH via une augmentation de capital.

L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière