Royal Air Maroc : 40 000 sièges dédiés, réductions tarifaires et autres avantages aux MRE

La compagnie souhaite ainsi renforcer le rapprochement des Marocains résidant à l'étranger avec leur pays.



Royal Air Maroc : 40 000 sièges dédiés, réductions tarifaires et autres avantages aux MRE
Royal Air Maroc (RAM), sous l'égide du ministère de l'Equipement et des transports, a convenu avec le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger (MCMRE), d'accorder des facilités de transports au profit des MRE, pour une offre totale de 40 000 sièges.

Cette mesure a été prise dans le cadre d'une convention cadre de partenariat, signée mardi soir à Paris, par le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, Abdellatif Mazouz, et le directeur général exécutif de la RAM, Abderrafie Zouiten, en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc en France Chakib Benmoussa et du directeur de l'aviation civile au ministère des transports Abdellah Bouhouche, ainsi que d'une forte délégation de représentants d'associations de MRE.

En vertu de cette convention, la compagnie aérienne nationale accorde au profit de la communauté MRE des réductions tarifaires pour l'achat de billets effectués à l'avance, ainsi que des prix préférentiels pour l'achat de billets de groupes réalisé par des associations de MRE.

La convention, en vigueur jusqu'à décembre 2016, prévoit également la mise en place d'une carte de fidélité famille accordant une réduction de prix et des facilités de traitement d'excédent de bagage, ainsi qu'une carte privilèges pour les seniors retraités.

Concernant le volet culturel de la convention, la RAM offre des facilités de transport au profit des artistes pour leurs activités et programmes initiés par le MCMRE, ainsi qu'aux enfants et jeunes MRE participant aux séjours culturels et linguistiques organisés dans leur pays d'origine.

La convention prévoit, entre autres, un appui pour les MRE en difficultés pour leur déplacement au Maroc, notamment pour ceux qui n'y sont pas rendus depuis une période de dix ans. Un quota annuel pour le rapatriement des dépouilles mortelles des personnes démunies, après étude du dossier par l'ambassade et le ministère est également prévu.

Enfin, la compagnie a annoncé la confection d'un nouveau produit "Omra" en basse saison avec un prix préférentiel englobant le départ de l'Europe, le séjour au Maroc, le départ vers les Lieux Saints et le retour au pays de résidence.

Cette convention est le fruit d'une volonté commune du MCMRE, du ministère de l'Equipement et des transports et de la RAM en vue "d'asseoir les jalons d'une coopération effective et d'une coordination fructueuse".

L'objectif est de "répondre aux nouvelles attentes et aspirations des Marocains résidant à l'étranger, oeuvrer au renforcement de leur attachement à leur pays d'origine le Maroc, et les soutenir en période de crise".

La compagnie s'engage ainsi à contribuer au programme du MCMRE en matière d'accompagnement des MRE, à travers l'accompagnement des événements culturels organisés par ou sous le patronage du ministère dans les pays d'accueil desservis par RAM (Semaines du Maroc, journées culturelles,...).

Intervenant à l'occasion de la cérémonie de signature, M. Mazouz a salué l'engagement de la RAM au service des MRE, soulignant que cette initiative, à l'instar de celles entreprises par d'autres institutions, "n'est qu'une exécution de la vision et de la continuelle sollicitude de SM le Roi Mohammed VI à l'égard des Marocains résidant à l'étranger".

Rappelant qu'en cette période de crise économique et financière que connaît le monde et plus particulièrement l'Europe, les Marocains du monde ont été directement affectés, le ministre a exprimé la solidarité du gouvernement par tous les moyens à la portée du Maroc qui n'échappe pas, lui aussi, aux effets de la crise.

Il a relevé l'importance particulière de cette initiative qui permettra de répondre aux attentes des MRE pour venir se ressourcer et visiter leur mère-patrie et de rester en contact avec leurs familles.

De son côté, M. Benmoussa, dont c'est la première activité officielle depuis sa prise de fonctions à la tête de l'ambassade du Maroc à Paris, a dit être "doublement heureux" de prendre part à cette cérémonie, d'autant qu'elle concerne la communauté MRE qui bénéficie de la haute sollicitude de SM le Roi et qui contribue à renforcer les relations entre le Maroc et la France dans tous les domaines.

Soulignant le rôle de "véritable passerelle" que joue cette communauté dans les relations bilatérale, M. Benmoussa a souligné la nécessité de l'accompagner, l'encourager et la préserver, d'où l'intérêt de cette convention qui porte sur l'amélioration des prestations rendues aux MRE.

Rappelant l'approche de proximité adoptée par l'Ambassade et les 16 Consulats du Maroc en France et les efforts menés pour améliorer les services consulaires, il a estimé qu'il reste "beaucoup de choses à faire", car il s'agit d'un travail de "longue haleine", promettant d'engager la réflexion pour voir comment l'ambassade pourrait accompagner davantage la communauté.

Pour sa part, M. Zouiten a rappelé la "longue histoire" des liens qu'entretiennent les MRE avec la RAM, du fait de "l'accueil très particulier" qu'elle leur réserve, soulignant que le réseau de la compagnie a suivi dans son extension, outre les axes du tourisme, les zones d'implantation des MRE.

"Nous avons ouvert ces dernières années, Moscou, Berlin. Nous ouvrons également Copenhague, Stockholm, Turin et Zurich. C'est dire l'attachement et la proximité de la RAM avec nos compatriotes résidant à l'étranger", a-t-il dit.

Avec la présente convention la RAM a franchi un "nouveau pas" vers le renforcement de sa relation avec les MRE, soulignant que les 40.000 sièges mis en place pendant la période de pointe au départ des différents marchés (Europe, Amérique du Nord, Afrique et Moyen-Orient) pour le transport des MRE vers le Maroc, avec des conditions étudiées de très près avec le ministère des transports.

En dépit d'une "concurrence très féroce" à laquelle est confrontée la RAM en raison de l'accord Open Sky, qui contraint la compagnie à regarder ses équilibres économique et financier, "chaque fois que nous pouvons faire un geste pour les MRE, notamment les familles, nous le ferons avec un très grand intérêt", a souligné M. Zouiten.
 
MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière