Réfugiés syriens : le Maroc accuse l'Algérie



Le Maroc hausse le ton contre l’Algérie. En effet, le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale a annoncé que l’ambassadeur d’Algérie au Maroc a été convoqué samedi afin de lui faire part de la profonde préoccupation des autorités marocaines, suite à la tentative d’entrée illégale de 54 Syriens à travers la frontière entre le Maroc et l’Algérie, entre le 17 et le 19 de ce mois.

Une tentative d’entrée sur le territoire marocain au niveau de la zone frontalière de la ville de Figuig, précise le communiqué du ministère. La même source indique que le ministère a fait part à l’ambassadeur d’Algérie à Rabat des «témoignages et des photos attestant irréfutablement que ces personnes ont traversé le territoire algérien avant de tenter d’accéder au Maroc». Le communiqué du ministère souligne à cet effet qu’en raison des conditions météorologiques actuelles et des distances parcourues, ces personnes ne pouvaient se déplacer à travers le territoire algérien sans être notifiées ou interceptées par les autorités de ce pays.

Responsabilité politique et morale de l’Algérie

Le Maroc à travers cet acte appelle l’Algérie a assumer  sa responsabilité politique et morale à l’égard de la situation exprimée. De même, le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale souligne que le drame humanitaire que vivent ces populations syriennes «ne devrait pas constituer un élément de pression ou de chantage dans le cadre de l’agenda bilatéral». Dans son communiqué le ministère déplore également cette situation en soulignant qu’«il est immoral et contraire à l’éthique de manipuler la détresse morale et physique de ces personnes, pour semer le trouble au niveau des frontières maroco-algériennes». Le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale insiste par ailleurs que de «telles pratiques n’ont pour objectif que de susciter un effet d’appel et générer un flux migratoire massif et incontrôlable vers le Maroc».

De son côté le Maroc assume pleinement ses responsabilités à l’égard des populations syriennes, précise la même source et ce conformément aux Hautes instructions de SM Mohammed VI. Ainsi, l’hôpital militaire installé au camp Al-Zaatari en Jordanie offre chaque jour aux réfugiés syriens fuyant les zones de conflits des centaines de prestations médicales. Le ministère a également souligné qu’«un effort substantiel a été consenti par les autorités marocaines pour régulariser la situation des milliers de Syriens se trouvant sur le territoire marocain». Le Maroc a fait  bénéficier 5.000 personnes  de la première phase de régularisation. La même source souligne que  plusieurs centaines ont obtenu le statut de réfugiés au Maroc. Le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale conclut dans son communiqué qu’il  tiendra des réunions avec des ambassades et organisations internationales accréditées au Maroc, dans le but de les sensibiliser à cette situation et afin de leur expliquer le contexte précis.


 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière