Recrutement : Les secteurs les plus dynamiques



Informatique, offshoring, banque et grande distribution.
Le traditionnel Carrefour des métiers du lycée Descartes qui s’est tenu le week-end dernier, a une fois encore été un énorme succès populaire. L’objectif de ce rendez-vous est de permettre aux jeunes de s’informer sur les différents métiers, et pourquoi pas, de susciter des vocations. De bout en bout, l’organisation était assurée par les élèves eux-mêmes avec, il faut le souligner, beaucoup de rigueur et de professionnalisme.

Comme à l’édition de l’année dernière, L’Economiste avait été convié pour animer le stand de la presse écrite, un stand qui ne désemplissait pas tant le métier de journaliste semble susciter beaucoup de curiosité chez les jeunes cartésiens.

L’un des moments forts du Forum est la conférence de clôture sur le panorama du marché de l’emploi. La table ronde était animée par Philippe Montant, directeur général de Rekrute.com et Abashi Shamamba, chef de rubrique du cahier Emploi & Carrière à L’Economiste. Que ressort-il du marché de l’emploi cadres en 2009 ? Globalement, les commerciaux, les cadres RH, le marketing, la comptabilité et la finance et certains profils, type chefs de projet, ont les faveurs des recruteurs. A noter un retour au premier rang de l’informatique à la faveur du développement de l’offshoring. La montée sur la chaîne de la valeur ajoutée dans ce secteur a induit une remontée des salaires, relève le directeur général de Rekrute.com. Ce que confirment plusieurs enquêtes de rémunération: le Maroc n’est pas une destination low-cost pour des services à valeur ajoutée. Mais, il y a également une vraie problématique de volume des compétences sur le marché, et tout laisse à penser que cette pénurie se poursuivra encore durant quelques années, prédit Philippe Montant.

Les services de manière générale, et la grande distribution ont été deux des gros animateurs du marché de l’emploi en 2009. Ils devront continuer à l’être compte tenu des objectifs et du rythme de développement qu’ils affichent. Le secteur bancaire lancé dans la course à la taille, avec en moyenne l’ouverture annuelle d’une centaine d’agences par enseigne, recrute massivement, avec un focus sur les commerciaux. Quelles sont les aptitudes qui font et feront la compétitivité d’un cadre sur le marché de l’emploi? Il devra être ouvert à l’international et en mesure de travailler avec l’Inde et la Chine, observe Philippe Montant. Par conséquent, la maîtrise de plusieurs langues devient un standard, voire un « smig ». L’anglais, le français, l’arabe et probablement, le mandarin (Chinois) forment ce package.

leconomiste.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière