Recrutement : Bien ficeler son CV et sa lettre de motivation



Durant cette période de grande mobilité, il faut bien s'outiller pour décrocher un bon job.
Bientôt c'est décembre, le mois qui marque le démarrage de la vague de mobilité. En effet, beaucoup de cadres attendent cette période pour changer d'emploi, si les conditions de travail ne leur plaisent pas ou s'ils ne sont pas satisfaits de leurs salaires actuels. Le marché de l'emploi étant ouvert et la recherche des profils qualifiés ayant une bonne expertise étant au summum, les cadres n'auront pas de mal à trouver un poste qui répondra à leurs attentes qu'elles soient financières ou autres.

Aussi pour mettre tous les atouts du côté de ces personnes qui veulent changer d'emploi, il n'y a pas de mal à leur rappeler, durant cette période cruciale, de mieux s'armer pour faire face aux recruteurs ou aux chasseurs de tête. Ainsi, la première des choses à faire, une fois la décision prise, est d'actualiser son CV et de concocter une bonne lettre de motivation. Et pour cause, ce sont des documents importants qui donneront envie ou non au recruteur de rencontrer leur auteur. Pour Mohammed Benouarrek, DRH et Expert RH : «le curriculum vitae reste un document de communication. De ce fait, le CV doit passer des informations d'une manière claire, précise et surtout attachante».

Il déconseille formellement de produire des CV longs en plusieurs pages pour capturer l'attention et l'intérêt du récepteur de ce document. «Il est fort recommandé de penser à la manière de présenter les informations ainsi que le contenu. Trop d'informations tuent l'information. Il faudra à ce titre communiquer sur les choses les plus importantes en accrochant l'attention du lecteur pour découvrir le reste lors de l'entretien Le processus du recrutement commencera alors en ce moment. Le CV reste la clef pour ouvrir cette porte…», estime le consultant.

Quant à la lettre de motivation, elle doit compléter les informations mentionnées dans le CV. Ne dépassant pas une feuille, elle devra donner également à l'interlocuteur, qu'il soit un DRH ou un responsable au sein d'un cabinet de recrutement, l'envie de rencontrer le chercheur d'emploi. Les experts RH conseillent tout le temps qu'il faut bien choisir le vocabulaire utilisé car une bonne lettre de motivation permettra de pencher la balance vers tel ou tel candidat, à compétences égales. Dans ce document, le candidat peut même pousser son interlocuteur à vouloir le rencontrer en l'interpellant sur quelques aspects liés à l'activité de l'entreprise ou au développement de tel ou tel poste.

In fine, pour ceux ou celles qui veulent changer d'employeur, la vigilance est de mise. Il faut déceler les bonnes des mauvaises intentions et choisir une entreprise où il fait bon vivre et qui mène une bonne politique RH offrant des opportunités d'évolution de carrière, en plus d'un bon salaire.

Avis de l'expert • Mohammed Benouarrek, DRH et Expert RH

Est-ce que le CV est important pour accroître ses chances afin de réussir à décrocher un emploi ?
Le CV est le miroir qui reflète votre image ou plutôt l'impression que vous donnez aux recruteurs potentiels. Il y a plusieurs modèles à suivre pour rédiger son curriculum vitae. Le plus important est de rester simple et sobre. Il faut mettre une photo présentable et formelle (ne pas oublier de sourire), un e-mail correct (éviter les emails informels et drôles), commencer par la partie expérience professionnelle si cette dernière est probante, séparer les formations académiques des formations professionnelles acquises lors de ses expériences professionnelles, mentionner les compétences techniques, langues, maîtrise de l'outil informatique, etc. Ceci dit, il ne faut pas négliger la partie réservée aux loisirs et autres activités.

Justement pourquoi nous avons tendance à remarquer que cette partie n'est pas souvent très développée au niveau des CV ?
Il est important de savoir qu'un CV doit refléter le savoir (à travers le background académique), le savoir-faire (à travers le background professionnel), le savoir faire faire (à travers l'expérience en gestion des équipes et les formations y afférentes), et aussi son savoir être. Ce dernier type de savoir passe essentiellement à travers la rubrique qui porte sur les loisirs et autres centres d'intérêt. Les éléments liés à la nature des sports pratiqués, lectures, ou autres activités sont supposés refléter des traits de votre personnalité. Il faudra s'assurer que vous avez assez de connaissances concernant les activités listées au niveau de votre CV car certains interviewers n'hésiteront pas à zoomer pour avoir plus de détails et s'assurer de l'exactitude des informations communiquées.

Comment vous les professionnels et experts RH lisez le CV ?
Les lectures des CV sont diverses, selon les écoles et parfois les convictions personnelles de l'interviewer. Toutefois, le CV peut être lu horizontalement comme tout autre texte mais aussi verticalement en analysant les dates et les années mentionnées, en faisant le rapprochement entre les années et les activités (intensité, le blanc /vide, chevauchement, etc.). Une ligne de logique «temps» doit couler du début à la fin, ce qui peut aussi refléter le sérieux et le dynamisme de la personne en ayant un bon ratio temps/occupations et réalisations.

Quel rapport existe-il entre le CV et la lettre de motivation ?
Ce sont deux facettes de la même monnaie. Ces deux documents doivent se compléter et contenir des informations cohérentes. La lettre de motivation présente en général en entonnoir la motivation pour le secteur d'activité, l'entreprise et puis le poste. Elle doit tracer une ligne de logique entre les différentes étapes de votre background (académique et professionnel) et démontrer, idéalement, que tout ce vous avez réalisé coule dans le sens du poste pour lequel vous postulez. Le Cv vient pour compléter la lettre de motivation en exposant d'une manière attractive, car il s'agit de se vendre lors de l'entretien, vos compétences (aptitudes et surtout attitudes) qui vous qualifient pour le poste recherché.

Faut-il aller jusqu'à mentir pour embellir son CV pour augmenter son attractivité ?
Il faut être soi même. Le décalage entre le déclaré et le réel se fait savoir tôt ou tard. Si l'ensemble des interviewers n'arrive pas à le déceler, le temps s'en occupera. D'ailleurs, les périodes d'essais servent en partie à évaluer les nouvelles recrues dans la continuité. Se vendre signifie essentiellement communiquer autour de ses atouts et ses compétences (pertinemment au poste en question) plus que déguiser ses lacunes ou prétendre être ce que nous ne sommes pas.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière