RNI : Le bureau politique désigne Akhannouch président par intérim



Le bureau politique du RNI tient une réunion pour demander à Aziz Akhannouch d’assurer l’intérim de la présidence du parti. Ce dernier aurait déjà donné son accord de principe.

Les membres du bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI) s’apprêtent, à l’heure où nous mettions en ligne, à se réunir à Rabat à partir de 17 heures pour annoncer la nomination de Aziz Akhannouch en tant président par intérim du parti. C’est ce qu’ont affirmé à Telquel.ma des sources internes de la formation. Selon nos informations, le futur président a déjà donné son accord de principe. « D’ici dimanche, Akhannouch entamera les négociations au nom du RNI », nous affirment nos sources.

Avec cette annonce, le parti de la colombe espère sortir d’une crise majeure, celle de la démission de son chef Salaheddine Mezouar, qui penchait pour un départ à l’opposition. « Les équations se faisaient en dehors du RNI. Maintenant que Akhannouch arrive à la tête du parti, toutes les équations se feront avec le RNI », commente une source bien informée.

Le bureau politique a donc réussi à trouver un remplaçant, et pas des moindres, à Salaheddine Mezouar en trois jours chrono. Rappelons que l’annonce de la démission de Mezouar de la présidence du parti a filtré le 9 octobre et a été confirmée par ce dernier à notre confrère Médias24. Ni le parti ni Mezouar n’ont fait de déclaration officielle à propos de ce sujet.

Tous les regards étaient dirigés vers les cadres du parti pour désigner d’éventuels successeurs à Mezouar. Personne ne pensait à Aziz Akhannouch, qui avait démissionné du parti fin 2011. Dans la mesure où le bureau politique « n’a jamais statué sur sa démission. Elle est restée en suspens ». En clair, son adhésion a été seulement gelée, ce qui facilite son retour au parti. Akhannouch devrait, toutefois, passer par la case du congrès afin de confirmer son élection à la tête du parti. Un congrès extraordinaire devrait se tenir en janvier 2017, affirment nos sources.

En attendant, le bureau politique du RNI devrait désigner Akhannouch président par intérim afin qu’il puisse négocier au nom du parti. Selon nos informations, la position du parti de la colombe serait tranchée. Le RNI, qui vient de s’unir avec l’UC dans un seul groupe parlementaire, devrait choisir de faire partie de la majorité.


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière