Pose d'une nouvelle plateforme pour le tramway de Casablanca



Pose d'une nouvelle plateforme pour le tramway de Casablanca
Lancement des travaux de mise en place de la plateforme voie ferrée au carrefour où se croisent les boulevards Abdelmoumen et Anoual.
À jour nouveau, nouveau chantier. Les Casablancais semblent s'être habitués à cette devise. Celle de la cadence à laquelle avancent les travaux de la première ligne de tramway. Le mois de février n'a pas manqué à la règle, à travers l'ouverture d'un nouveau front pour Casablanca Transport. C'est ainsi que les travaux de mise en place de la plateforme voie ferrée ont été entamés, la semaine dernière, au niveau du carrefour où se croisent les boulevards Abdelmoumen et Anoual. Des travaux qui vont se poursuivre tout au long des trois mois à venir. Pour ce faire, le maître d'ouvrage a opté pour les deux process qui ont jusque-là prévalu sur les différents tronçons de la ligne.

Ainsi, les travaux sur certaines parties du carrefour seront réalisés en mode normal, c'est-à-dire à travers une pose de rails de manière classique, tandis que l'on procédera, sur les autres parties, à la pose de plateformes préfabriquées en usine.

Ce dernier procédé a, notamment, été utilisé durant l'année écoulée au niveau des différents carrefours. Ces derniers étaient fermés à la circulation, le temps d'un week-end afin de poser les plateformes préfabriquées, pour être rouverts le lundi matin à 6 h. Une façon de ne pas congestionner davantage la circulation les jours de semaine. Sur le carrefour Abdelmoumen/Anoual, le fait d'opérer moyennant les deux modes de réalisations possibles vise à garder le carrefour ouvert à la circulation. L'on indique que celle-ci sera amenée à être bloquée par moments, selon l'évolution des travaux, mais elle ne le sera que de manière partielle et temporaire.

«Le choix porté sur cette organisation est dicté par la particularité de cette partie de la plateforme dans l'ensemble du tracé de la future ligne de tramway : c'est le carrefour qui divise la ligne du tramway en fourche « Y » pour mener d'une part aux quartiers
Hay Hassani et Aïn Diab et, d'autre part, aux quartiers Sidi Maârouf et des Facultés », indique le maître d'ouvrage Casablanca Transport.

Parallèlement, le tramway poursuit son petit bonhomme de chemin et les travaux se poursuivent le long des 30km de la ligne. « Les travaux de réalisation de la première ligne de tramway de Casablanca sont à leur dernière ligne droite. La plateforme voie ferrée est aujourd'hui posée sur 90% de la ligne », souligne-t-on. Les principaux travaux en cours actuellement concernent le traitement des carrefours et les travaux de rénovation urbaine et d'embellissement de la ville. La nature des travaux varie d'une partie du chantier à l'autre. Certes, vu l'état d'avancement de la plateforme voie ferrée, dont les travaux sont en phase d'être bouclés, l'heure est plutôt à l'aménagement urbain. Ce volet englobe la refonte de la chaussée, la réfection et l'élargissement des trottoirs, la plantation d'arbres, la rénovation de l'éclairage public et du mobilier urbain en général, ainsi que la rénovation des réseaux d'assainissement. À terme, le gigantesque chantier aura permis le réaménagement, et donc l'embellissement de 90 hectares de la surface de la métropole.

« Casablanca Transports en Site aménagé (SA), en concertation étroite avec les différentes autorités concernées, adopte des procédures particulières dans l'organisation des travaux et dans le traitement des grands carrefours et croisements se situant sur l'itinéraire du tramway. La procédure vise à minimiser les désagréments relatifs aux travaux du tramway au niveau des carrefours à fort débit de circulation, en limitant leur fermeture à des délais acceptables », précise le maître d'ouvrage.

Des rames tout en couleurs

Le mois de janvier a été marqué par la présentation de la première rame de tramway. Réceptionnée vers la fin du mois de décembre 2011, la rame en question est de couleur orange cuivré et gris foncé à l'extérieur, avec du mauve pour les sièges, marqués par des motifs inspirés de la tradition marocaine. Celle-ci avait été dévoilée au centre de maintenance situé à Sidi Moumen, en présence du maire Mohamed Sajid et des élus locaux, ainsi que Youssef Draiss, DG de Casablanca Transport et Henri Poupart-Lafarge, président d'Alstom Transport. «C'est la première rame d'une série de 37 autres, nous l'avons présentée il y a quelques semaines. Cette réception est un défi, puisqu'il fallait être prêt pour la réceptionner, qu'une bonne partie du centre de maintenance soit réalisée, que les rails soient prêts. Il fallait que l'on anticipe sur l'électrification pour pouvoir entamer les essais statiques et dynamiques, donc c'est un défi en soi. C'est aussi un signal pour les Casablancais, pour dire que les travaux se déroulent selon le planning annoncé au départ», nous avait déclaré Youssef Draiss lors de la cérémonie de présentation.

Cadence
    
La plateforme voie ferrée est aujourd'hui posée sur 90% de la ligne.
    
Une fois les travaux arrivés à terme, ce sont donc 90 hectares de la ville de Casablanca qui auront été entièrement réaménagés.
    
Le carrefour Abdelmoumen/Anoual divise la ligne du tramway en fourche « Y » pour mener d'une part aux quartiers Hay Hassani et Ain Diab et, d'autre part, aux quartiers Sidi Maârouf et des Facultés.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière