Nouvelle introduction en Bourse : Stroc Industrie ouvre le bal en 2011



Nouvelle introduction en Bourse : Stroc Industrie ouvre le bal en 2011
Le montant de l'opération, dont les souscriptions sont prévues du 20 au 22 juin 2011, portera sur 102.999.855 DH sur la base d'un prix ferme par action fixé à 357 DH.
Une société rejoindra enfin la cotation pour redonner de l'espoir, en dépit de la petite taille de l'opération, à un marché boursier en berne depuis des mois. Il s'agit, en effet, de Stroc Industrie qui sera cotée, le premier juillet 2011 (en cas de clôture normale de la période de souscription) ou le 30 juin 2011 (en cas de clôture anticipée de la période de souscription) au 2e compartiment de la Bourse de Casablanca suite à une augmentation de capital par apport en numéraire.

Le montant de l'opération, dont les souscriptions sont prévues du 20 au 22 juin 2011, portera sur 102.999.855 DH sur la base d'un prix ferme par action fixé à 357 DH.
Il servira selon la note d'information de cet IPO à financer une grande partie de son programme d'investissement qui prévoit la modernisation de l'outil de production de Stroc Industrie détenue à hauteur de 75% par le Groupe Al Istimrar Holding, et ce, notamment à travers le développement et la construction de nouvelles unités industrielles et d'un nouveau siège administratif.

Outre l'expansion interne, la société envisage de s'étendre davantage à l'international, notamment en Afrique du Nord, de l'Ouest et Centrale. Une orientation stratégique qui s'est concrétisée depuis fin 2009 par la création de deux filiales en Mauritanie et en Guinée Equatoriale. L'ensemble de ces investissements devrait totaliser 127,6 MDH.

Le reste serait couvert par l'autofinancement généré par l'activité à savoir que, selon la même source, le management de Stroc Industrie, opérant dans le secteur de la métallurgie et réalisant des travaux de métaux, prévoit un plan d'investissement total de 132,7 MDH étalé sur la période 2011-2016.
Par ailleurs, cette offre, dont le chef de file du syndicat de placement (BMCI Bourse, Al Wassit, BMCI, Banque populaire et le CIH) est représenté par CDG Capital Bourse et Upline Securities, est structurée en quatre types d'ordres.

Il s'agit d'abord du type d'ordre I réservé à l'ensemble des salariés confirmés de Stroc Industrie, des filiales de Stroc Industrie et d'AL ISTIMRAR Holding à la date d'ouverture de la période de souscription et disposant d'un CDI.
Le nombre d'actions réservées à ce type d'ordre est de 14 426 actions (soit 5% du nombre total d'actions proposées et 1,16% du capital social de Stroc Industrie après introduction en Bourse).
Le type d'ordre II est consacré aux personnes physiques marocaines et étrangères résidentes ou non résidentes.

Le nombre d'actions qui leur sont dédiées est de 100 980 actions (soit 35% du nombre total d'actions proposées, et 8,09% du capital social de Stroc Industrie après introduction en Bourse).
Le type d'ordre III est réservé aux personnes morales de droit marocain ou étranger n'appartenant pas à la catégorie d'investisseurs habilités à souscrire au type d'ordre IV, qui lui, est consacré à des investisseurs institutionnels de droit marocain comme les entreprises d'assurance et de réassurance, les organismes de prévoyance et de retraite, la Caisse de Dépôt et de Gestion, les OPCVM actions et diversifiés ainsi que les banques.

Perspectives de croissance de l'activité
Selon la note d'information de l'IPO, le chiffre d'affaires de Stroc Industrie évoluerait ainsi en moyenne de 7,4% par an entre 2010 et 2016, passant de 462,6 à 708,6 MDH. Cette évolution du chiffre d'affaires tient compte d'une volonté de Stroc Industrie de se positionner davantage sur le DAS « bâtiments et ouvrages industriels ». Le résultat d'exploitation prévisionnel de Stroc Industrie connaîtrait une amélioration entre 2010 et 2016. Il passerait ainsi de 37,13 MDH à fin 2010 à 76,32 MDH à fin 2016, soit une croissance annuelle moyenne de +12,8%. Entre 2010 et 2016, le résultat net de la société progresserait selon un TCAM de +12,5% en passant de 27,48 MDH à 55,61 MDH sur la période étudiée. Ainsi, la marge nette gagnerait 1,8 point durant la période prévisionnelle pour atteindre 7,8% à fin 2016. Cette croissance est liée principalement à l'amélioration de la production de la société et à la maîtrise des charges d'exploitation. Par ailleurs, au cours des années 2012, 2013 et 2014, la société bénéficierait d'un avantage fiscal lié à l'imposition au taux d'IS réduit à 17,5% permettant ainsi à Stroc Industrie d'améliorer davantage son résultat net durant les trois années suivant son introduction en Bourse.

Nouvelles unités en prévision
Une unité spécialisée en chaudronnerie, située au parc industriel de Jorf Lasfar, sur une superficie de 4 ha,
Une unité spécialisée en charpente métallique qui sera édifiée sur un nouveau terrain de 3 ha situé à proximité du site existant de la société à Had Soualem,
Un atelier de montage dédié aux travaux d'assemblage effectués hors sites des clients, pour un montant total estimé de 10,6 MDh.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière