Nouveaux investissements d’infrastructures moyennant des dizaines de milliards de DH



Nouveaux investissements d’infrastructures moyennant des dizaines de milliards de DH
De conséquentes enveloppes budgétaires ont été allouées aux différents projets d’infrastructures dans les domaines ferroviaire, autoroutier, portuaire et aéroportuaire.

Pas dé répit pour les grands chantiers d’infrastructures. Même avec les difficultés qu’il rencontre au niveau des Finances publiques mises à rude épreuve par la montée des dépenses de la subvention de certains produits importés, notamment les carburants, le Maroc ne déroge pas un instant de sa politique des grands chantiers érigée presque en dogme depuis des années. Et pour cause. Ce volontarisme en matière de développement économique est souvent la meilleure réponse à apporter aux défis de l’avenir, selon les experts.
Ainsi, de conséquentes enveloppes budgétaires ont été allouées cette année aux différents projets d’infrastructures dans les domaines ferroviaire, autoroutier, portuaire et aéroportuaire.
Pour le secteur ferroviaire, pas moins de 7,46 milliards de DH seront investis cette année. Ces nouveaux investissements serviront à mener plusieurs projets. Il s’agit notamment de l’augmentation de la capacité de la ligne Casablanca-Kenitra, la mise à niveau des gares, des lignes Fès-Oujda, Settat-Marrakech et Sidi Kacem-Tanger. De même, on prévoit la mise en place des plateformes logistiques et gares fret et la réalisation de travaux complémentaires au niveau de Tanger-Med et Taourirt-Nador. Sont programmés également les embranchements, mûrs de clôtures et passages à niveau et l’acquisition et la réhabilitation du matériel roulant.
S’agissant du domaine autoroutier, l’exécution du contrat-programme entre l’État et la société Autoroutes du Maroc (ADM) couvrant la période 2008-2015 «se poursuit conformément aux prévisions arrêtées avec des réalisations satisfaisantes concernant la réalisation des investissements et le trafic», selon le ministère des Finances.
Un montant de 31,66 MMDH d’investissement est en cours de réalisation, dans le cadre d’un programme global de 38,1 MMDH, dont l’objectif est d’atteindre un linéaire total de plus de 1.800 kilomètres à l’horizon 2015. Il est à noter qu’à fin 2011, le réseau exploité par la société ADM a atteint un linéaire de 1.416 km. Le fait marquant de l’année passée est la mise en service, en juillet, de l’autoroute Fès-Oujda pour un coût total de 10,8 MMDH. Ce maillon est d’autant plus important qu’il permet de former un grand axe structurant est-ouest et constitue un tronçon important de l’Autoroute maghrébine qui prend son origine à Nouakchott et dessert les principales métropoles de l’Union maghrébine pour arriver à Tobrouk en Libye. Pour les années 2010 et 2011, ADM a réalisé des montants d’investissement respectivement de 7,47 MMDH et 6,33 MMDH.
Les prévisions au titre de l’exercice 2012 sont de 6,91 MMDH. Les projets en cours concernent le triplement de Casablanca-Rabat (57,3 km), le contournement de Rabat (41 km) et le tronçon Berrechid-Beni Mellal (172 km) tandis que les projets programmés portent sur les tronçons Tit Mellil-Berrechid (31 km) et El-Jadida-Safi (140 km). Parallèlement, l’effort de recapitalisation a conduit à une multiplication par neuf du capital de la société ADM qui est passé de 1,11 MMDH en 2000 à 10,01 MMDH en 2010. Concernant le secteur portuaire, le programme d’investissement de l’Agence nationale des ports (ANP) porte sur un montant total de 2,67 MMDH dont 875 MDH en 2012.
Pour la SODEP (Marsa Maroc), le programme d’investissement au titre de la période 2012-2016 s’élève à 2,94 MMDH, dont 458 MDH en 2012.
Ces projets d’investissement portent sur l’acquisition des équipements destinés à l’activité portuaire, le renforcement des infrastructures portuaires et les équipements des services généraux.

le Secteur aéroportuaire

Les investissements réalisés par l’Office national des ports (ONDA) au titre de l’exercice 2010 ont atteint 1,9 MMDH. Les plateformes aéroportuaires ont bénéficié d’un montant de 1,2 MMDH notamment au niveau de l’aéroport d’Oujda-Angad avec 423 MDH, l’aéroport de Benslimane avec 175 MDH et l’aéroport de Casablanca Mohammed V avec 128 MDH. Les investissements réalisés en 2011 ont atteint 1,88 MDH et ceux prévus au titre de 2012 dépassent 2 MMDH.
De son côté, le Groupe RAM a réalisé en 2010 et en 2011 des investissements respectivement de 1,02 MMDH et 479 MDH et prévoit une enveloppe de 1,57 MMDH en 2012.


le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière