Notation : Fitch Ratings confirme les notes BBB- et BBB du Royaume



Notation : Fitch Ratings confirme  les notes BBB- et BBB du Royaume
Bonne nouvelle pour le Maroc. L’agence de notation Fitch Ratings a confirmé le 24 octobre les notes BBB- et BBB du Royaume respectivement pour ses dettes à long terme en devises et en monnaie locale avec perspectives stables.

Les notes du Maroc pour ses émissions en devises et en monnaie locale ont été également confirmées à BBB- et BBB respectivement. La note de plafond souverain BBB et la note F3 de la dette à court terme en devises, quant à elle, a aussi été confirmée par Fitch Ratings. «Les notes du Maroc sont soutenues par la stabilité macroéconomique et politique du pays dans un environnement régional et international instable ainsi que par la résilience de la croissance du PIB en dépit d’une baisse de la demande extérieure provenant de l’Europe, le principal partenaire économique du Maroc», souligne l’agence de notation. Toutefois, Fitch indique que les indicateurs sociaux du Maroc restent globalement plus faibles que ceux des pays pairs.

En termes de perspectives, l’agence prévoit une réduction du déficit budgétaire d’une part, en raison de la baisse de la charge de compensation et de la maîtrise des dépenses courantes, et du déficit du compte courant d’autre part, grâce «à la consolidation des Finances publiques, l’accélération des exportations des nouveaux secteurs industriels et l’amélioration du contexte global». La réduction de ces deux déficits, qui ont atteint des pics en 2012, est soutenue par un fort engagement politique à poursuivre les réformes, déclare Fitch Ratings. Cette dernière ajoute également que la réduction de ces déficits, couplée à un niveau de croissance plus élevé qui permettrait d’améliorer le revenu par habitant, est de nature à impacter positivement la notation.

Pour rappel, l’agence de notation avait loué les réformes du gouvernement en juillet dernier tout en rappelant l’ouverture de la nouvelle ligne de crédit de précaution et de liquidité (LPL) par le Fonds monétaire international (FMI) au Maroc. «Cette ligne d’une valeur de 5 milliards de dollars est un signal fort de l’appui aux réformes engagées par le Royaume. Cette nouvelle ligne de protection, valable sur deux ans, permettra au pays de se prémunir contre les chocs macroéconomiques externes et de poursuivre les réformes structurelles ainsi que la politique de rationalisation budgétaire», avait indiqué Fitch Ratings. 
 
lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière