Monétique : . Les opérations de paiement par carte bancaire se popularisent



Monétique : . Les opérations de paiement par carte bancaire se popularisent

Le paiement par carte bancaire poursuit son ascension. Près de 11 milliards de DH d’achats auprès des commerçants affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI) ont été réglés par carte bancaire. Toutes opérations confondues, le montant atteint 13,3 milliards de DH en hausse de 16% sur un an. Malgré une hausse à deux chiffres depuis plusieurs années, ce mode de règlement est encore loin de concurrencer le chèque et surtout l’utilisation du cash. Les opérations de paiement par carte bancaire ont certes doublé en trois ans, passant de 7,4 à 14,1 millions à fin septembre. Mais l’emploi de la carte sert surtout à régler de petits achats. Le montant moyen par opération s’est établi à 765 DH sur les 9 premiers mois de l’année. Il est en recul de 57 DH par rapport à la même période en 2010. La tendance baissière est observée depuis 2012. Les craintes liées à la sécurité de ce mode de paiement expliquent en partie la réticence des usagers à s’en servir pour régler des opérations de montants importants. Les détenteurs de cartes marocaines règlent en moyenne 565 DH d’achat avec leur carte. Les propriétaires de cartes étrangères dont un grand nombre de touristes, eux, sont plus enclins à acquérir des biens d’un montant plus important avec leur carte bancaire. Le montant moyen par opération réalisée avec ce type de carte s’est établi à 1.634 DH à fin septembre.
Aujourd’hui, les opérateurs sont plus disposés à s’équiper en terminal de paiement électronique. «Le nombre de commerçants affiliés au CMI a atteint 32.271 à fin septembre», fait savoir Ismail Bellali, directeur général adjoint au CMI. Le parc a augmenté de 6.000 commerçants depuis le début de l’année. La carte bancaire est principalement utilisée dans la grande distribution, l’hôtellerie et le secteur de l’habillement. Ces trois branches d’activités enregistrent plus de la moitié des transactions.
Globalement, les opérations de retrait au niveau des GAB et de paiement ont porté sur un montant global de 146 milliards de DH sur les neuf premiers mois de l’année. Le nombre de cartes en circulation à fin septembre a atteint 9,5 millions, en augmentation de près de 290.000 comparé à fin 2012. Les opérations réalisées par les cartes marocaines à validité internationale ont totalisé 392.000 pour un montant de 647 millions de DH, en croissance de 30%.

l'économiste



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière