Matériaux de construction : Super Bloc entame sa mue

Investissement de 170 MDH sur quatre ans, nouveau mode de management, certification, formation… Détail du nouveau programme de développement.



Matériaux de construction : Super Bloc entame sa mue
Décidément, l’année 2012 est riche en matière d’investissements initiés dans le secteur des matériaux de construction qui, selon les professionnels, a encore de belles années devant lui. En tout cas, après un repli accusé les trois derniers mois, le redémarrage est attendu dès 2013.
Ainsi, pour accompagner cette dynamique, la société Super Bloc, spécialisée dans la fabrication de poutres en béton précontraint, vient d’amorcer une autre ère en adoptant une nouvelle stratégie de développement. Le but est de renforcer sa présence sur le marché local en répondant, au mieux, aux exigences de qualité, de proximité et d’innovation des clients, d’une part, et d’attaquer ensuite le marché africain.
Pour ce faire, Super Bloc a initié plusieurs opérations. En matière d’investissements, la société compte créer 4 nouvelles unités d’ici 2015 pour un coût global de 170 millions de DH. Il y a lieu de citer l’implantation d’une usine de fabrication, prévue à Tanger, pour un coût de 73 millions de DH. Cette unité, s’étendant sur 60 000 m², devra alimenter le marché local avec une production journalière de 1 000 mètres linéaires de poutrelles précontraintes, de 1 500 m² de dalles alvéolés ainsi que de 30 000 unités de hourdis et agglos.
En projet, le groupe envisage d’étendre sa présence dans le centre, en mettant en place une nouvelle usine à Beni Mellal dont la mise en service est prévue pour la mi-2013. Super Bloc ne compte pas s’arrêter là. La société étudie également la possibilité de s’installer au niveau des provinces du Sud, en l’occurrence Laâyoune et Dakhla. Elle a également des visées sur l’Afrique, notamment la Mauritanie et la Libye.
Par ailleurs, pour maximiser les coûts et suivre l’évolution du marché local, «l’entreprise compte réaliser des économies d’échelle afin de maintenir des prix stables», nous a confié Abdelhadi Halfi, Phd ingénieur, Conseiller du président. L’organisation adoptée, auparavant, se basait sur l’autonomie des filiales en matière financière et commerciale. À partir de cette année, ces dernières seront fusionnées dans le but d’assurer une meilleure gestion en termes de contrôle des coûts.
Autre action, non des moindres, Super Bloc a mobilisé une enveloppe de 3,5 millions de DH, dédiée en grande partie à la formation, l’encadrement et le suivi de la démarche qualité. En s’engageant dans le processus de certification, la société s’attend à une amélioration de son chiffre d’affaires de 20% par rapport à l’année écoulée. Le top management prévoit en outre la diversification de sa production en se basant sur des activités de haute technologie.

Le matin/entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière