Maroc Telecom acquiert 51% du capital de Sotelma



Maroc Telecom acquiert 51% du capital de Sotelma
Après avoir acquis 51% du capital de Sotelma pour un montant de 275 millions d’euros, Maroc Telecom fait son introduction avec force dans marché de télécommunications malien.

Après son expérience africaine en Mauritanie, au Gabon et au Burkina-Faso, le groupe Maroc Telecom remporte le marché au Mali. Filiale de Vivendi Universal, Maroc Telecom a acquis définitivement, mardi 7 juillet 2009, à Bamako, 51% du capital de la société de télécommunications du Mali (Sotelma).
L’adjudication de la privatisation de cet opérateur malien s’est effectuée pour un montant de 275 millions d’euros. Outre les 51%, la privatisation de la Sotelma prévoit également une cession de 19% du capital au grand public et 10% aux salariés de la société. Tandis que la part de l’Etat malien sera de 20% à la fin du processus de privatisation. En présence du chef de l’Etat malien, Amadou Toumani Toure, l’accord de cette acquisition a été signé par Abdeslam Ahizoun, président du directoire de Maroc Telecom, Mariam Diarra Plantie Diallo, ministre malienne de la Communication ainsi que Sanoussi Touré, ministre malien de l’Economie. S’exprimant à cette occasion, M. Ahizoun ea souligné que cette acquisition s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement mise en place par le groupe Maroc Telecom.
Leader en la matière, Maroc Telecom partagera son expertise accumulée sur l’ensemble des segments du marché de télécommunications avec l’opérateur malien.
Selon le président du directoire de Maroc Telecom, l’introduction au marché malien permettra à Sotelma «d’améliorer ses performances et de se renforcer face à la concurrence».
De même, M. Ahizoun a mis l’accent sur la nécessité de la mise en œuvre des projets structurants pour le développement de la société malienne de télécommunications. Pour sa part, la ministre de la Communication, Mariam Diarra Plantie Dialloc a affirmé que «cette opération est la plus importante des privatisations menées au Mali et l’une des plus importantes en Afrique de l’Ouest». Et d’ajouter que «cette privatisation est également importante pour le développement du groupe Maroc Telecom». Selon Mme Diara, cette opération constituera également une passerelle importante pour relier le trafic de la Méditerranée vers le Golfe de Guinée. La ministre malienne a réitéré sa conviction quant aux bienfaits de ce partenariat stratégique, comme elle a précisé que le processus d’ouverture du capital de l’opérateur malien a été mené de «façon professionnelle et totalement transparente». En effet, Maroc Telecom a été déclaré en mars dernier acquéreur provisoire de l’appel d’offres pour l’acquisition de 51% du capital de Sotelma. Ainsi, l’opérateur marocain a devancé des concurrents de taille tels que la société soudanaise Sudatel , Portugal Telecom, Saoudia Telecom, Tunisie Telecom, Deutsch Télécom, et autres.


aujourd'hui le maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière