Maroc Telecom : 23,71 milliards de DH en neuf mois



Si le marché local est toujours porteur de croissance, la contribution des filiales du groupe en Afrique est de plus en plus importante.
Tout en continuant à défendre son leadership au niveau national, Maroc Telecom (IAM) tire davantage profit de sa présence sur le marché africain. Les résultats consolidés du groupe au terme du 3e trimestre de l'année en cours le mettent bien en évidence, comme le souligne, dans un communiqué, Abdeslam Ahizoune, président du Directoire du groupe. «Sur les neuf premiers mois de l'année 2010, le groupe Maroc Telecom continue de faire croître de manière significative ses revenus, tout en conservant des marges élevées.

Dans un contexte de concurrence intense, le groupe (..) préserve son leadership avec succès, grâce à la qualité de ses produits et services portée par ses investissements soutenus au Maroc et dans les filiales», a-t-il déclaré.

Ainsi, à fin septembre dernier, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires (CA) consolidé de 23,71 milliards de DH (MMDH), en progression de 5,8% par rapport à 2009 (+2,9% sur une base comparable). Il est à noter qu'au 30 septembre 2010, IAM consolide dans ses comptes les groupes Mauritel, Onatel, Gabon Télécom et Sotelma et que depuis fin juin dernier, Mobisud Belgique n'est plus consolidé dans les comptes du groupe. Pour le 3e trimestre, à lui seul, l'activité du groupe a généré un CA de 8,24 MMDH, en hausse de 5,2% par rapport à 2009 (+4,4% sur une base comparable).

Si le marché local est toujours porteur de croissance, la contribution des filiales du groupe en Afrique est de plus en plus importante, réalisant un rythme de progression plus élevé. Cette performance est visible selon les différents indicateurs.

Il en est ainsi du parc des clients du groupe qui se chiffre à fin septembre à 25,1 millions, en progression de 17,3%. «Cette évolution s'explique par une croissance toujours soutenue du parc mobile au Maroc, +9,8%, et surtout dans les filiales en Afrique, où il s'établit à près de 6,3 millions de clients mobiles, en hausse de près de 58% par rapport à fin septembre 2009», a-t-on expliqué dans le même communiqué.

L'analyse des performances globales du groupe fait ressortir qu'à fin septembre, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) a atteint 13,98 MMDH, en hausse de 5,1% par rapport à 2009 (+4,2% sur une base comparable). Ce qui s'est traduit par une marge élevée, située à 59%, suite à l'amélioration des revenus et à la poursuite de l'optimisation des coûts au Maroc et dans les filiales.
Pour le résultat opérationnel (EBITA), il s'est élevé à 10,5 MMDH, en accroissement de 3,5% par rapport à 2009 (+4,1% sur une base comparable). De ce fait, la marge sur résultat opérationnel se situe à 44,3% (+0,5 pt sur une base comparable), «malgré la hausse des amortissements consécutive à la poursuite d'un important programme d'investissements».

Pour le 3e trimestre, à lui seul, le résultat opérationnel (RO) consolidé s'est chiffré à 3,83 MMDH, en progression de 6,6% (+6,8% sur une base comparable) par rapport à 2009, soit une amélioration de 1,1 pt de la marge opérationnelle sur une base comparable, à 46,6%.
L'analyse de ses résultats par pays montre que le groupe a tiré de ses activités au Maroc un CA net de 19.61 MMDH, en augmentation de 1,9% et un RO se chiffrant à 9,64 MMDH, croissant de 0,9%.

Cette performance est due notamment au segment du mobile qui a réalisé un CA brut de 14,75 MMDH, en hausse de 5,2%, grâce, explique-t-on, à l'accroissement du parc, au maintien de l'ARPU à un niveau élevé et à l'augmentation du revenu entrant international. Le RO s'élève à 7,63 MMDH, en amélioration de 9,9% avec «la croissance du CA, à l'optimisation du prix d'achat des terminaux et à la baisse du prix des liaisons louées par le Fixe de Maroc Telecom au réseau Mobile».

Mobile et fixe
A fin septembre, la base des clients du segment du mobile d'IAM atteint 16,74 millions, en progression de 9,8%. Le postpayé a progressé de 12,3%, dépassant 751.000 clients. Le nombre de clients de l'Internet mobile 3G avoisine 435.000, au 30 septembre. Avec cette montée en puissance de l'Internet Mobile 3G et la croissance des volumes de SMS et des autres services à valeur ajoutée, le CA récurrent mobile non-voix s'améliore de 36% à fin septembre, représentant 11,2% de la facture moyenne, contre 8,6% une année plus tôt.
Le CA brut du fixe et Internet au Maroc est de 6.4 MMDH, en baisse de 8,9%, et le RO a reculé de 23,1% à près de 2,01 MMDH. Le parc fixe d'IAM s'établit à 1,227 million de lignes, en baisse de 3,3%.

Filiales africaines
En Mauritanie, IAM a réalisé un CA net de 894 MDH, en progression de 6,9%. L'opérateur y possède un parc mobile de 1.578 millions de clients, 41.000 de lignes fixes et 7.000 abonnés.

Au Burkina Faso, l'opérateur a réalisé un CA net de 1,36 MMDH, en hausse de 9%. Le parc mobile est de 2,122 millions, le fixe s'élève à plus de 155.000 lignes et les abonnés Internet plus de 25.000.

Au Gabon, le CA net est de 787 MDH, en baisse de 9%. Le parc mobile est de 631.000 clients.

Au Mali, le CA net généré est de 1,12 MMDH, les parcs s'établissent à près de 1,959 million de clients pour le mobile, plus de 74.000 pour le fixe et plus de 16.000 pour l'Internet.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière