Maroc Connect lancera son fixe en janvier 2007

Alcatel, Cisco et l’équipementier chinois ZTE partenaires techniques du projet
L’opérateur change de nom commercial et d’identité visuelle.



Maroc Connect lancera son fixe en janvier 2007
Maroc Connect travaille d’arrache-pied pour la mise en place de son réseau de téléphonie fixe et de solution d’échange de données. C’est ainsi qu’à partir du 1er décembre, le nouvel opérateur télécoms global du pays a lancé sa première offre, le «Lan to Lan», une solution d’interconnexion de réseaux locaux d’entreprise à débit Ethernet natif. «C’est un service qui permettra de remplacer la liaison louée entre deux sites», apprend-on auprès de l’opérateur. Et d’ajouter qu’une offre beaucoup plus étendue succédera à cette dernière dans le courant du mois de janvier. «Il s’agira d’une offre complète pour entreprises et grands comptes», souligne la même source. La technologie utilisée est celle du Wimax, technologie hertzienne de transmission de données à haut débit. Elle permet notamment de surfer sur Internet en haut débit, de téléphoner et d’interconnecter des réseaux d’entreprises en toute mobilité, c’est-à-dire en utilisant les ondes radio. Certes intéressante, cette technologie a obligé l’opérateur à effectuer plusieurs réglages techniques. «Rien de bien méchant», explique par ailleurs un ingénieur d’Alcatel, partenaire de Maroc Connect, qui fait remarquer à ce titre que «c’est une technologie nouvelle même en Europe».
Ces réglages techniques ont contraint l’opérateur à revoir une première offre commerciale qu’il avait mise en place à l’adresse des entreprises. Point fort de cette offre : des prix très intéressants sur les appels internationaux (aux environs d’un DH par minute pour les communications vers l’Europe, France notamment, et un peu plus de 3 DH vers des pays africains, par exemple). Les équipes commerciales de l’opérateur planchent actuellement sur la préparation d’une nouvelle offre qui prendrait en considération les nouveaux réglages techniques. «Un soin particulier sera apporté aux offres destinées aux call centers, tant en termes de capacité que de prix», précise-t-on à Maroc Connect. Pour les particuliers, c’est une offre de téléphonie fixe et d’Internet qui sera mise sur le marché durant le 1er trimestre 2007. «Ce sera différent de ce que Méditel a mis sur le marché», tient à préciser cette même source. «“Tilifoun dial dar” est une offre mobile. Nous allons proposer à nos clients des offres résidentielles de téléphonie fixe, avec des numéros commençant par l’indicatif 022 à Casablanca, par exemple», est-il expliqué auprès de l’opérateur.
Objectif : 15% de parts de marché
La technologie choisie dans ce sens n’est autre que le CDMA, sigle signifiant «Code Division Multiple Access», une technologie concurrente du GSM et qui a fait ses preuves dans plusieurs régions du globe. En Amérique du Nord, les opérateurs l’utilisent pour leurs réseaux du mobile alors que dans des pays d’Asie (Indonésie, Inde) ou d’Afrique (Libye, Soudan, Nigéria, Angola, Rwanda...), elle est utilisée pour des solutions de téléphonie fixe. Et le succès est au rendez-vous. En Algérie, par exemple, Algérie Télécom a réuni près d’un million d’abonnés sur le fixe grâce à cette technologie. Maroc Connect espère ainsi percer sur le marché marocain. «L’investissement est certes très important, de l’ordre de plusieurs milliards de DH», mais l’opérateur télécoms vise une rentabilité avec un équilibre au niveau de l’exploitation au bout de 4 ans et, à terme, entre 5 et 10 ans, une part de marché de 15% à la clé.
L’entreprise profitera du lancement de son offre pour annoncer une autre nouveauté, institutionnelle cette fois-ci. En effet, en plus d’un changement d’identité visuelle, l’appellation Maroc Connect va disparaître pour laisser la place à une nouvelle dénomination commerciale. En outre, un rebranding (ou relooking) complet de la marque qui va fédérer l’ensemble des équipes sera mené d’ici le premier trimestre 2007. Ces nouveautés vont être dévoilées par l’opérateur dans les semaines qui viennent.
Il est à signaler que ce projet réunit des grands noms des télécoms à l’échelle internationale. C’est ainsi que le français Alcatel a été choisi pour la confection du cœur du réseau, le réseau du transport IP a été confié pour sa part à Cisco, alors que l’équipementier chinois ZTE a été chargé de la mise en place de l’infrastructure CDMA. Pour ce qui est des systèmes d’information, un contrat clés en main a été signé avec Bull pour la mise en œuvre et l’intégration du système d’information et Cap’Info pour les systèmes d’intégration financiers et comptables

Source : la vie eco


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière