Manager une équipe sans pouvoirs hiérarchiques !



Je suis manager au sein d’une multinationale depuis peu et je suis confronté à un problème lié au mode d’organisation de notre structure. En effet, je gère une équipe et me dois d’atteindre des résultats mais elle est rattachée à moi fonctionnellement et non hiérarchiquement : leur «vrai boss» se trouve dans un autre pays. Aussi, si cela marche assez bien pour la majorité de mes collaborateurs, ce n’est pas le cas avec 3 autres qui, clairement, n’ont rien à faire de mes directives puisqu’ils savent qu’au bout du compte je n’ai pas de pouvoir de décision «réel» les concernant. Cela, évidemment, crée des problèmes et surtout j’ai l’impression d’avoir deux équipes qui fonctionnent à deux vitesses. Que me conseillez-vous ?

La situation que vous rencontrez est en effet assez fréquente au sein des structures à dimension internationale : être rattaché fonctionnellement à une personne et hiérarchiquement à une autre. Si cet «organigramme» présente certains avantages il représente un véritable défi pour les managers concernés ! Car, lorsque nous n’avons pas de «pouvoir» clair sur une équipe, c’est là que tous nos talents de managers doivent s’exprimer. Et c’est là que nous prenons toute la mesure du mot «engagement» de son équipe.
Peter Drucker a dit : «On obtient des résultats en exploitant des opportunités, non en résolvant des problèmes». Vous devez donc vous focaliser sur les aspects positifs de cette organisation, car la considérer comme un obstacle ne vous ferait agir que par «déni». En effet, votre rôle de manager ne s’exprimera que pour «contourner» cet état de fait alors que vous pouvez l’exploiter beaucoup plus intelligemment.
Aussi, ne tombez pas dans l’excès. Trop gentil -ou trop autoritaire- amenuiserait votre crédibilité et n’aboutirait pas aux résultats escomptés. Vous devez donc trouver un juste milieu et le meilleur et le plus pérenne : c’est d’être vous-même.

Vous gérez une équipe
Attention à ne pas vous focalisez sur les deux membres récalcitrants de votre équipe uniquement. N’oubliez pas que vous devez gérer votre équipe dans sa globalité. J’ai pu souvent observer qu’un manager organisait son travail et pondérait ses décisions uniquement en fonction des deux ou trois «iznogood» de son équipe. Ce qui entraînait des situations complexes dans lesquelles les autres collaborateurs se sentaient «délaissés», et le manager de plus en plus stressé… Alors, ayez une conversation franche et directe avec vos collaborateurs «récalcitrants», engagez un dialogue pour comprendre leur point de vue (et confirmer/infirmer votre ressenti) et exprimez clairement vos attentes. Faites-le calmement sans trop chercher à «vendre» vos idées : ce n’est pas vous qui êtes en position de faiblesse mais bien eux qui doivent respecter les «règles du jeu»!

Faites-les gagner !
Il serait utile de saisir l’occasion d’une réunion pour évoquer le problème et examiner ensemble quelques pistes de réflexion. Attention ! insistez surtout sur l’impact sur la performance de votre équipe et le respect des deadlines et non pas sur vos états d’âme (de loin ces derniers sont bien trop flous aux yeux d’une personne qui gère des dizaines de problématiques à l’heure..).
Le «n+2» a certainement déjà rencontré ce type de problématique (sans doute pour l’avoir vécu lui-même…), aussi, pourra-t-il de façon intelligente et discrète intervenir pour faire en sorte que cette situation s’améliore. Certes, vous n’avez pas le pouvoir de décider de leur carrière lors d’un entretien d’évaluation mais VOUS en avez un bien plus puissant : celui d’impacter leur performance pour, à terme, mériter par exemple une promotion. Et cela, ils ne sauraient l’obtenir d’un «chef» à des milliers de kilomètres.
Aussi, c’est à vos talents de développeur de potentiel qu’il faudra faire appel. Un manager doit surtout développer les potentiels de chacun et permettre à un individu de se révéler à lui-même, de se challenger et d’être fier de ses réalisations.
Aussi, mettez en place rapidement un plan d’actions d’accompagnement de vos équipes : être utile et efficace voici votre mission.
A vous de jouer !

Yasmina Rheljari-Chbani. La Vie éco


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière