Management Participatif



Le management participatif est un mode de gestion qui consiste à animer et conduire des individus et des équipes et suscite leur engagement et leur contribution à l’innovation permanente et au progrès des performances de l’entreprise.

c’est une forme de management qui s’appuie sur la prise en compte des attentes et des aspirations du personnel en favorisant la participation aux décisions objectifs en cohérence avec les objectifs de l’entreprise.

Ce type de management résulte la naissance d'une véritable culture d’entreprise qui prône la communication, le dialogue, la délégation du pouvoir, le respect des autres et l’égalité des chances.

Le manager du type participatif va consulter ses salariés, discuter du problème avec eux puis une décision en commune sera prise.

Principes du management participatif :

Le management participatif s’appuie sur cinq grands principes :

1. La mobilisation du personnel : Elle consiste sur l’impliquation du personnel dans l'atteinte des buts fixée par l’entreprise.

2. Une politique active de développement du personnel : elle s’appuis d’adord sur la création des conditions de travail favorisant la communication, l'écoute, la collaboration et le partage puisq’il s’agit d'une réalisation personnelle dans le cadre d'un projet commun, et par la suite sur une structure de développement de comportement personnel au sein d'une équipe.

3. La délégation du pouvoir : Le pouvoir est délégué, dans la mesure où chacun prend des décisions en tenant compte du principe de subsidiarité, selon lequel ce qui est autorisé à être décidé à un échelon inférieur, ne doit pas l'être par l'échelon supérieur.

4.Tout problème doit être résolu au niveau auquel il se pose

5. Des dispositifs de régulation doivent être mis en place (droit à l’erreur, auto-contrôle…)

Les avantages du management participatif

La méthode du management participatif apporte la satisfaction des besoins de chacun aussi bien les dirigeants que les salariés.
Elle satisfait les besoins des salariés dans la mesure ou elle rend l'entreprise plus humaine, plus sociale et accorde aux salariés une plus grande autonomie ainsi qu'un droit à la parole. de plus, ce style de management vise une égalité des chances la reconnaissance du salarié ainsi que le respect de chacun et l'estime de soi.
Le management participatif implique évidemment la participation des salariés, cela permet donc une fusion des différents points de vue pour ainsi rechercher les solutions optimales aux problèmes posées et avoir l'accord des salariés par rapport aux objectifs. Cette performance accrue, cette plus grande efficacité rend l'entreprise apte à s'adapter rapidement, à améliorer sa réactivité par rapport au marché, à maîtriser le pilotage des actions, à mettre en oeuvre rapidement ses décisions et en fin à augmenter sa productivité étant donné qu'il augmente l'efficacité des équipes.

Les limites du management participatif

1. Problème de temps et de coût : La participation de tous les collaborateurs de l’entreprise, à la résolution d’un problème par exemple, peut s’avérer inutile et coûteux à l’entreprise car les ressources mobilisées ne détiennent pas forcément l'information pertinente pour la résolution de ce problème.

2. Résistance du personnel : Le management participatif n’est pas accepté de la même manière par tout le monde, certaines personnes n’éprouvent pas le besoin ni l’envie d’une participation plus grande dans leur travail ils peuvent donc faire résistance à la mise en place d’un management participatif.

3. Remise en cause de la structure formelle de l’entreprise : . La participation des collaborateurs introduit des changements au niveau des relations hiérarchiques dans la mesure ou elle favorise l’autonomie, l’émergence de leaders naturels et nécessite un recadrage des responsabilités de chacun.

4. Incapacité d'adaptation aux situations de crise : Les situations de crise ne permettent pas l’utilisation de la participation. Certaines circonstances exigent une prise de décision autoritaire. C’est ce qu’on appelle le management de crise. L'incertitude à laquelle le manager doit faire face suppose qu’il démontre la légitimité de son statut en prenant les rênes de l’entreprise.


D'après tous qu'on vu le management participatif est donc un modèle évolué de gestion du potentiel humain qui vise à organiser scientifiquement les tâches de chaque employé et de les rationaliser afin d’obtenir les meilleurs rendements possible.

En effet, ce style de management résulte de l'importance accordée aux besoins des salariés et attache une importance particulière à ce que les salariés participe à la vie de l'entreprise afin de les impliquer dans l'entreprise.

Le management participatif illustre donc la réalité selon laquelle une entreprise se développe à travers les hommes qui la composent et non pas seulement à travers les technologies qu’elle applique.

entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière