Management : Comment gérer les personnalités difficiles



Il est impératif de bien se positionner pour gérer au mieux et détendre l'ambiance au sein de l'équipe.
Qui d'entre nous n'a pas eu affaire à un collaborateur qui a une personnalité difficile (dépressif ou narcissique), cependant le challenge reste celui de savoir se comporter avec lui ou elle sans heurts. Pour les managers, la tâche est plus compliquée. Cette personne en question accomplit bien son travail, il serait difficile de s'en débarrasser, à défaut de lui trouver un bon remplaçant si son comportement devient insupportable pour l'employeur et l'équipe de travail.

Or si cette personne à problème n'est pas indispensable et que la qualité de son travail laisse à désirer, autant s'en séparer et en finir avec ce casse-tête.
Insultes, affrontements physiques… l'éventail est large des comportements imprévisibles qui laissent les managers souvent impuissants. Alors comment adopter la meilleure attitude ?
Pour les managers soucieux de bien gérer leurs équipes, des formations sont proposées toute l'année par des cabinets de formation. Ils peuvent également lire un bon nombre d'ouvrages qui traitent de ce volet où les auteurs livrent la liste de personnalités qui posent problème.

Ces guides proposent des solutions thérapeutiques, des conseils sur les comportements à adopter. Et pour cause, en comprenant mieux chaque facette de la personnalité de l'interlocuteur, le manager pourra éviter la confrontation. Le premier conseil est de ne pas pratiquer la politique de l'autruche car cela ne servira à rien de se voiler la face. Quand l'ambiance devient invivable, il est judicieux de se pencher sur ce problème et d'essayer de détendre la tension en canalisant les attitudes de ces collaborateurs indomptables. Il faut bien se positionner pour bien gérer l'autre, ne cessent de conseiller les spécialistes.

Et pour cause, l'enjeu est de taille : il faut pacifier les relations au sein de l'entreprise. « Il faut savoir se protéger lorsqu'on communique avec ce type de personnalités, que ce soit lors d'entretiens, au téléphone, ou pendant des réunions. Il importe de savoir s'adapter et disposer des techniques adéquates pour réagir face à leurs attaques », souligne Marie Normand, formatrice chez Bernard Bruche France. En fait, la consultante propose de comprendre le comportement des personnalités dites « difficiles » et leurs réactions de défense (peur, frustration, motivation), analyser leur « jeu » pour mieux les convaincre et, surtout, apprendre des attitudes et des méthodes permettant de mieux vivre le moment présent.

In fine, gérer un collaborateur qui «sort de ses gonds», n'est pas une mince affaire, autant s'armer pour garantir une paix et une bonne ambiance à l'intérieur des bureaux. Bonne chance.


« Il faut savoir affronter les problèmes »
Avis d'expert • Ali Serhzani


Comment reconnaître les collaborateurs difficiles ou "à problèmes" ?
C'est simple, cela se vérifie au niveau de l'entreprise. Vous posez la question à deux ou trois personnes objectives (je dis bien : objectives) et vous aurez la réponse qu'il vous faut. Ces personnes font parfois l'unanimité. Mais attention il faut séparer le bon grain de l'ivraie. Vous avez parfois des personnes difficiles mais très correctes dans leur travail et dans leur comportement comme vous avez des personnes difficiles mais également vicieuses et tordues. Pour ces dernières, la question qui se pose est comment se fait-il qu'elles soient toujours dans cette entreprise ? La réponse est soit qu'elles sont pistonnées, soit qu'elles ont un « pouvoir » qui leur permet d'être ce qu'elles sont sans être inquiétées ou soit encore qu'elles font du « chiffre d'affaires » à tel point qu'on les laisse tranquilles car elles assurent beaucoup d'entrées en argent pour l'entreprise. Le manager ne voyant en elles que ce qu'il veut, c'est-à-dire des « vaches à lait », les laisse faire car sa notion de la gestion d'entreprise et aux antipodes de ce qui se pratique dans des entreprises modernes. Ce qui est dangereux car le climat interne de l'entreprise risque d'en pâtir à court et moyen termes.
Comme susmentionné vous avez parfois des personnes difficiles qui peuvent donner cette impression qu'elles créent des problèmes sauf que ce n'est pas le cas, car il faut savoir que parfois les postes qu'elles occupent les rend rigides et coriaces dans leur manière d'agir. Le poste peut être très stratégique et « preneur » que ces personnes ne font pas dans la dentelle quant il s'agit de coopérer avec les autres collaborateurs ou départements car, en deux mots, elles ne sont pas là pour jouer aux « bons samaritains ».

Comment le manager doit-il se comporter avec ces personnes à caractère difficile ? Faut-il prendre ses distances ?
Prendre ses distances, surtout pas !!!! Sinon vous n'êtes un manager que de par le nom. Il faut savoir affronter les problèmes et ces derniers viennent parfois des ressources humaines que vous avez. Posons-nous la question suivante : Que fait une personne difficile dans une entreprise si elle n'était pas indispensable ou si tout simplement elle ne faisait pas son travail correctement. Si une personne est difficile et en plus son travail laisse à désirer, alors autant s'en séparer ou bien la redéployer dans un service où elle risque de trouver ses « semblables ». Si par contre la personne est difficile mais correcte, la conseiller ne ferait de mal à personne, surtout si cela venait du manager. Il doit jouer son rôle dans l'intérêt de la personne et de l'entreprise.

Comment canaliser leur attitude négative sans s'épuiser ou stresser inutilement ?
En faisant en sorte d'être une éponge. Faire preuve de sang froid. Attention, je sais que ce n'est pas une mince affaire. Faire preuve de retenue devant une personne que vous souhaitez étrangler chaque jour que le Bon Dieu fait n'est pas chose facile. Mais il y a des impératifs dans la vie qui font en sorte que vous vous devez d'être un exemple. En deux mots, si vous êtes proches de vos collaborateurs je pense que vous pouvez les aider en leur faisant savoir, et de la manière la plus professionnelle qui soit, que s'ils continuent sur cette voie, ils risquent d'en pâtir à tous les niveaux, notamment et en premier lieu au niveau de leur santé et secundo au niveau de leur travail et de leur évolution. Sans oublier que si une personne est reconnue comme difficile ou tordue dans une entreprise elle devra savoir qu'en dehors de celle-ci tout se sait et que si demain elle venait à changer d'employeur personne ne la recommanderait sans oublier la mauvaise publicité qu'elle traînera avec elle ad vitam aeternam...

Quelles sont les erreurs à éviter dans les relations difficiles?
Sans pour autant passer pour un sage ou pour un conseiller qui ne parle que de théories, je dirai en toute simplicité que la première des choses et de ne jamais s'emporter à la va-vite surtout si l'on est manager. Il faut éviter de voir en l'autre « la personne à abattre ». Il faut savoir comprendre l'autre. Il faut essayer d'être proche, de laisser passer beaucoup de choses, savoir pardonner, etc. Cela est difficile mais dites vous toujours que cela ne pourrait que vous renforcer dans votre manière de gérer vos émotions et surtout les situations conflictuelles. Sans vous en rendre compte vous verrez qu'avec le temps vous vous forgerez une âme de leader au sens noble et managérial du terme. Il faut être un exemple. Et comme disait Confucius "L'erreur est humaine, mais la mettre sur le dos de ses employés l'est encore plus."

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière