Management : Comment gérer la rumeur



Une communication organisée est l'antidote de ce phénomène qui prolifère dans l'entreprise.
Les patrons se trouvent démunis face à la rumeur. Et pour cause, elle figure parmi les choses qu'on ne peut ni contrôler ni maîtriser. Et plus, les managers ne communiquent pas ou communiquent peu, plus elle trouve le terrain propice pour se propager et prendre de grandes dimensions. Alors comment s'y prendre pour éviter de tomber dans des situations difficiles et délicates ? Les experts sont unanimes quant au fait que la communication organisée est le pire ennemi de la rumeur.

Actuellement, il faut faire très attention, car avec la rentrée les rumeurs s'accentuent vu que c'est la période des grands changements dans l'entreprise.
En effet, le top management profite de ce break pour mettre en place une nouvelle stratégie ou une nouvelle organisation. Donc, une communication interne efficace éviterait largement la prolifération des rumeurs qui sont nuisibles pour le climat et pour le travail en équipe. Ici, le management de proximité a un grand rôle à jouer en étant très proche de ses collaborateurs et en restant très attentif à leurs doléances, comme cela il pourra clarifier la situation et connaître même ce qui circule de «bouche à oreille».

Et pour cause, l'impact de la rumeur est très puissant vu qu'elle peut être une source de mobilisation ou démobilisation des troupes. Des fois, c'est l'employeur lui-même qui crée la rumeur pour tester les réactions du personnel et éviter :le face à face. Ainsi, en fonction de sa position, le décideur pourra oui ou non rendre cette rumeur vraie ou la laisser de coté. Ces «créateurs» de la rumeur, selon le mobile, peuvent également être des individus, des groupes de pression, voire des institutions.
Une bonne information ciblée ne peut que contrer ces agissements, d'où la nécessité de rester éveillé et de savoir répondre au moment opportun. Des réunions périodiques sont nécessaires, la mise en place d'Intranet et la mise à jour des informations régulièrement, l'annonce de l'arrivée des nouvelles recrues et l'explication de leurs missions sont également importantes pour éviter les clivages.

En somme une communication organisée éliminerait de facto l'émergence même de la rumeur. Et pour cause, vu que cette dernière est une information non fondée, souvent tendancieuse, le mieux serait de fournir des données valides au moment propice pour instaurer une confiance mutuelle avec les collaborateurs sur de bonnes bases.

Selon Hamid El Otmani, directeur général de LMS-ORH, «La rumeur naît et se développe dans un environnement propice où les individus et les institutions vivent dans un climat de frustrations, malaise latent, velléités de changement, morosité ambiante…Ces contextes socio-politiques se retrouvent au sein de l'entreprise où les acteurs internes peuvent être relayés par l'environnement immédiat (fournisseurs, clients, prestataires…) pour créer et colporter la rumeur».
« Le manager doit adopter une attitude offensive en matière d'information reposant sur des crédos : pérennité, crédibilité, exhaustivité, transparence, écoute et réactivité.
Il faut également identifier des valeurs relatives à la recherche de la vérité dans le référentiel de l'entreprise, sensibiliser aux effets de la rumeur par la pédagogie basée sur l'exemple et surtout ne pas ignorer la rumeur quand elle prend des proportions significatives», conseille le consultant.

«Une gestion saine et formalisée du flux informationnel s'impose»

Avis d'expert • Mohammed Benouarrek
Qu'est-ce qui encourage la rumeur au sein de l'entreprise ?

La rumeur est un phénomène naturel. Quand je dis naturel, je n'entends pas légitime car les deux adjectifs ne sont pas des synonymes. La rumeur n'appartient pas qu'au monde des entreprises. Elle s'étale pour couvrir tous les aspects de la vie humaine. Elle prend des formes différentes et a pour but différents objectifs, parfois individuels et parfois collectifs. Les causes des rumeurs sont diverses. Le manque de communication formelle au sein de l'entreprise laisse un espace informationnel vide qui risque d'être occupé par la communication informelle et les rumeurs. Si en tant que manager vous ne remplissez pas ce vide, les rumeurs s'en chargeront. Y remédier devient encore plus difficile car le démantèlement des rumeurs et plus difficile que celui des structures en béton coulé.

Un deuxième facteur qui nourrit les rumeurs est le flou concernant des événements, décisions, ou incident sans précision de la part de l'entreprise ou des managers. Faut-il encore rappeler que pour des évènements ou incidents majeurs au sein d'une entreprise, l'information descendante n'est pas suffisante. Il faudra passer à la communication directe. Un troisième facteur qui alimente le vivier des rumeurs est le manque de management de proximité.

Les responsables des équipes le savent ; dès que l'éloignement se creuse entre les deux rives, les interprétations, les lectures entre les lignes et les fruits de l'imagination pleuvent. Un dernier facteur, sans prétendre avoir parcouru exhaustivement la liste des causes des rumeurs, reste la jalousie et la volonté de se venger des autres. Promotion, notoriété, félicitation individuelle…se sont des facteurs qui risquent d'alimenter le feu de la jalousie pour vouloir faire mal à l'autre. La taxe sociale est imposée injustement à certains qui ont osé se démarquer. Pour ces cas, les rumeurs sont parfois mobilisées comme arme fatale. Effectivement, une rumeur n'a pas d'adresse ni d'identifiant. Elle circule et prend de l'ampleur (effet boule de neige) sans filtrage ni questionnement malheureusement. Dans ce contexte précis, j'appelle la fabrication des rumeurs du terrorisme informationnel.

Quelles sont les conséquences d'une telle pratique ?
Les conséquences des rumeurs sont parfois sous-estimées par certains responsables. Les rumeurs ont le pouvoir de déstabiliser les esprits des individus et par conséquent, déstabiliser les organisations. Elles servent à dévier l'attention des salariés des objectifs principaux et les déconcentrent quant à leur performance. Aussi, les rumeurs occupent les salariés et réduisent leur efficience professionnelle. Parfois, la rumeur détruit le sens d'appartenance et répartit l'entreprise en clans et sous clans. Le climat d'entreprise risque d'en prendre un coup et, une fois moroses, les départs risquent d'être déclenchés.

Que conseillez-vous pour éviter le développement de la rumeur ?
Pour y remédier, il n'existe pas de recette magique. Ceci dépend naturellement de la taille de l'entreprise et le nombre de ses effectifs, la complexité de son "setup organisationnel", l'enjeu et l'objet des rumeurs, les parties impliquées et leur poids au sein de l'entreprise, la conjoncture, etc. Il faut prévoir et anticiper pour répondre aux questionnements potentiels. L'information ou même la surinformation n'a jamais tué quelqu'un ; par contre le manque d'information peut mener vers des crises critiques pour des entreprises allant parfois jusqu'à l'arrêt d'activité.

Une gestion saine et formalisée du flux informationnel s'impose de plus en plus surtout, comme pour certains pays, quand le contexte culturel est basé sur une culture verbale où l'oralité prime. A la base, il faut s'autoimmuniser contre les rumeurs, car ce sont les individus qui les créent et qui les consomment à la fois. L'épreuve des trois passoires de Socrate est une leçon de sagesse : «…si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai (pas vérifiable), ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire?».

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière