Management : Comment devenir un bon manager



En plus des compétences techniques, le bon dirigeant doit être capable de bien mener les Hommes.
Devenir manager n'est pas une mince affaire. Primo, il faut avoir l'étoffe d'un dirigeant, c'est-à-dire une forte personnalité, un sang-froid et une capacité de meneur d'Hommes. Tous les gourous du management s'accordent à dire que pour réussir dans ses fonctions managériales, il faut en plus des compétences techniques, disposer de certaines qualités-clés, à savoir la vision, la communication, le sens de la direction, la motivation et la gestion des projets.

Aussi un manager doit s'appuyer sur les compétences de ses collaborateurs pour créer une synergie entre les différents services et en tirer le maximum. E effet, pour que l'entreprise soit compétitive, il faut qu'elle puisse compter sur les compétences RH dont elle est dotée et pour fédérer ces dernières, il n'y a pas mieux qu'un manager efficace pour le faire.

Une lourde mission pour les dirigeants qui doivent non seulement faire de leur mieux pour honorer les engagements pris devant les administrateurs et aussi faire tout leur possible pour gérer les équipes de manière professionnelle et en les amenant à adhérer à la vision de l'entreprise. Aussi, le bon manager doit avoir du charisme. Ce dernier lui permettra de gagner le respect et l'estime des personnes en interne et en externe. D'ailleurs, selon le consultant Ali Serhani, il ne faut pas tomber dans le paternalisme. Etre une «maman poule» ou «un papa protecteur» n'arrange personne, ni les employés qui vont prendre de mauvaises habitudes car ils savent qu'elles seront vite pardonnées par le chef, ni le dirigeant lui-même qui devra faire face au laisser-aller. Selon l'ouvrage publié en avril 2010 par le Collectif Démos et intitulé « Prendre ses fonctions de manager», «devenir manager implique de modifier son rapport à son métier». Les auteurs insistent sur le fait que pour réussir cette transition, il faut comprendre quels changements sont nécessaires pour passer du rôle d'expert à celui de dirigeant, de répondre au mieux aux attentes des autres lors de sa prise de fonction et de tisser de bonnes relations avec son équipe. Un conseil précieux à ne pas perdre des yeux lors de cette période de changement.

Quant aux managers de demain, ils doivent être dotés de qualités humaines, d'une bonne capacité de mobilisation et une habileté mentale. Il faut privilégier la rigueur, faire preuve d'un talent certain de communicateur et d'animateur pour fédérer une équipe et la mobiliser jusqu'à la réussite de l'objectif commun.
Autant de qualités que le bon dirigeant doit avoir pour mener à bien sa mission en parfaite adéquation avec la vision de l'entreprise et avec les objectifs visés. Actuellement, dans un monde concurrentiel très rude, le top-management n'a pas droit à l'erreur, vu que les marges de manœuvre se rétrécissent de jour en jour. C'est dire la lourde tâche qu'incombe à nos dirigeants et managers qui arrivent à instaurer une bonne gestion. Un effort à applaudir car leur chemin n'est pas parsemé uniquement de roses.

«Etre un mentor aux yeux de ses collaborateurs»
Avis de l'expert • Ali Serhani
Comment devenir un bon manager?

Tout simplement en se posant objectivement une pléthore de questions telles que (pour résumer): ai-je les capacités intellectuelles, techniques et comportementales d'un manager telles qu'elles sont édictées par les spécialistes et psychologues du management moderne?
deux mots: ai-je la trempe d'un manager ? Suis-je un meneur d'Hommes ? Ai-je le sang-froid nécessaire pour gérer des situations différentes mais très dures? Ai-je des tripes d'acier pour faire face aux pressions et à la concurrence ? Suis-je visionnaire ? Quelle est l'image que je renvoie de moi-même à l'extérieur et à l'intérieur de l'entreprise ? Les résultats de mon entreprise ou de ma direction plaident-ils pour moi
Et enfin dans notre contexte marocain, se poser les deux questions fondamentales, à savoir suis-je un «Moul Choukara» ? Ai-je un comportement de féodal ? Se poser donc toutes ces questions et y répondre de manière très objective, c'est déjà avoir fait le premier pas pour devenir un bon manager et comme disait Lao Tseu : « Pour faire un grand voyage, ce qui compte le plus, c'est de faire le premier pas».

Comment s'épanouir ?
Quand on sent que l'on gère ses deux vies, professionnelle et familiale de manière équilibrée et saine. Au niveau professionnel, quand on voit que l'on est une référence auprès de son personnel ou quand on voit que tous ceux que vous dirigez s'épanouissent dans leur travail et donnent le meilleur d'eux-mêmes à tel point que votre entreprise devient une référence sur la place et un vivier de compétences. Au niveau familial, quand on peut consacrer assez de temps à sa famille malgré les grandes responsabilités professionnelles dont on a la charge.

Quelles qualités doit avoir un dirigeant pour mieux gérer une équipe ?
Au risque de me répéter, je dirais surtout « le sang-froid » et des « nerfs d'acier ». En plus de cela, avoir une véritable fibre sociale mais « pragmatique ». Je m'explique: ''C'est bien d'être sociable mais ne pas oublier que l'on est dans une entreprise. C'est-à-dire pas de place au « paternalisme »'' qui fausse les rapports au sein d'une entreprise. Car dès que l'on rentre dans des considérations comme ''waldi'' (mon fils) ou ''benti'' (ma fille), on tombe dans l'émotionnel et l'on se retrouve dans des situations genre les séries « Dallas » ou «Dinasty ». Un manager a des objectifs à atteindre, c'est un capitaine d'un navire qui peut être soit une entreprise, un département ou un site de production, etc. Il a des comptes à rendre à un conseil d'administration, à un président ou à un directeur régional, etc. Il se doit de ne pas oublier que sa raison d'être c'est de faire du profit, rien d'autres à la seule différence qu'il faut qu'il le fasse de la manière la plus juste (en y associant son personnel), la plus professionnelle et surtout Compétitive.
Pourquoi compétitive ? Tout simplement, les monopoles et autres «bizarreries» de notre histoire économique sont en train de disparaître. Cela prendra un peu de temps pour certains cas assez particuliers mais la mondialisation s'en chargera car elle « ne frappe pas à la porte d'un Etat (entreprises incluses) pour lui demander ''si elle peut entrer''.

Quels sont les domaines dans lesquels doit exceller le manager ?
Il doit avoir des compétences techniques genres maîtriser son domaine d'activité, être un stratège, un visionnaire, avoir des qualités humaines exemplaires, à savoir être une référence, un mentor aux yeux de ses employés, un meneur d'Hommes. Si le manager arrive à associer son personnel à l'idée qu'il se fait de l'entreprise et comment il la voit par exemple à court et moyen termes, tout est gagné. L'exemple le plus édifiant n'est autre que celui de Bill Gates avec Microsoft.

Quelles sont les erreurs à éviter ?
Il y en a, à mes yeux, trois qui sont fondamentales. La première c'est de ne pas oublier que vous devez faire des chiffres d'affaires, sinon c'est la porte. Un manager est payé pour produire des résultats palpables. La seconde c'est de ne pas oublier que c'est les gens qui vous entourent, c'est-à-dire vos collègues, qui font ce que vous êtes. La troisième c'est de ne jamais oublier que vous êtes la locomotive. Vous devez être une référence. Ce troisième point est crucial (bien qu'associé aux deux premiers) car c'est lui qui trace votre avenir.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière