Les stratégies sectorielles, de vrais moteurs de développement économique



Les stratégies sectorielles, de vrais moteurs de développement économique
Les stratégies sectorielles mises en oeuvre dans le Royaume constituent de vrais moteurs de développement économique du pays, a souligné, mardi à Casablanca, le ministre de l'Economie et des finances Salaheddine Mezouar.
 
La première stratégie sectorielle lancée au Maroc a intéressé le secteur du tourisme (Plan Azur), a-t-il rappelé lors d'une table ronde organisée dans le cadre de la conférence sur les investissements hô teliers en Afrique (HICA) qui se tient à Casablanca.

M. Mezouar a mis en relief la dynamique et la croissance soutenues du secteur du tourisme et les importantes recettes générées par l'activité touristique, insistant sur la cohérence des programmes avec les stratégies initiées dans ce secteur.

Il a également évoqué les actions engagées par le ministère de l'Economie pour accompagner et stimuler les différents secteurs, notant que son département réfléchit à la mise en place de nouveaux mécanismes pour dynamiser les investissements.

Il s'agit notamment de la création d'un fonds d'investissement, de la stimulation et de l'encouragement, encore plus, du partenariat public-privé et de l'élaboration d'un corpus législatif qui garantisse davantage l'investissement.

M. Mezouar, qui a salué les performances économiques réalisées en Afrique ''malgré la crise'', a plaidé pour la substitution de la coopération classique par un partenariat stratégique entre pays africains.

Interrogée sur l'équilibre entre développement économique et social et développement durable, la ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Amina Benkhadra, a indiqué que le Maroc s'est engagé dans cette voie depuis 1992 en signant l'Agenda 21 de l'ONU et a, depuis, conforté cet engagement en paraphant diverses conventions internationales et en promulguant une panoplie de textes législatifs.

La donne environnementale est au coeur de toutes les politiques sectorielles et de tous les programmes, a-t-elle poursuivi précisant que la vision 2020 exige le respect du développement durable dans la gestion de l'eau (traitement et recyclage des eaux usées), les conceptions urbanistiques ou encore dans l'utilisation rationnelle des ressources.

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat, a, quant à lui, abordé les actions entreprises pour la promotion du tourisme citant à ce propos le développement du golf au Maroc.

Il existe actuellement 20 golfs au Royaume et 25 autres sont programmés, a-t-il fait savoir, ajoutant que 45 parcours de golfs placeront le pays au deuxième rang au niveau du continent après l'Afrique du Sud.

L'organisation de grandes manifestations sportives comme la prochaine coupe d'Afrique de football ou encore le championnat africain d'athlétisme ainsi que le développement des infrastructures sportives sont ''à même de stimuler le tourisme des jeunes'', a-t-il ajouté.

De son cô té, le PDG de la RAM, Driss Benhima, a évoqué la libéralisation du transport aérien, alors que le directeur général de la CDG, Anass Alami, a mis l'accent sur les interventions de la Caisse dans le financement de divers projets touristiques.

Auparavant le ministre du Tourisme et de l'artisanat, Yassir Znagui, avait présenté la vision 2020 qui ambitionne de positionner le Maroc dans le top 20 des destinations touristiques mondiales, de doubler le nombre des arrivées touristiques, de tripler le tourisme local et de porter le nombre des emplois créés par le secteur à plus de 900 000 postes.

La HICA, qui est à sa première édition, réunit plus de 350 participants marocains et étrangers. Décideurs gouvernementaux, cadres supérieurs, investisseurs, financiers, gestionnaires de fonds, promoteurs, administrateurs, architectes et autres opérateurs du secteur du tourisme débattent à cette occasion de plusieurs thématiques notamment du flux des capitaux, des clés de réussite de l'investissement hô telier en Afrique, de la création des complexes intégrés, du transport aérien, de la vision Maroc 2020, du partenariat, de la structuration du financement, de la négociation des contrats de gestion, du financement bancaire et des potentialités africaines dans le domaine du tourisme

map


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière