Les recommandations financières



Aujourd’hui la quasi-totalité des investisseurs utilisent les recommandations des analystes financiers comme un critère important dans leur choix d’investissement, ses conseils sont donc censés apporter de la valeur ajoutée à l'investisseur et notamment aux gérants de portefeuilles de valeurs.

Une analyse financière est une étude sur une société ou un secteur, destinée à évaluer les performances actuelles et à venir dudit secteur ou de ladite société. Ces analyses financières sont extrêmement importantes lors des choix d'investissements. Beaucoup de sociétés d'investissements et de particuliers basent leurs choix sur ses analyses pour en déduire une recommandation globale sur un titre ou un secteur.
Les analyses financières sont un vecteur important d'évolution des cours de bourse. Il suffit d'une analyse négative d'une société d'investissement et un titre peut perdre plusieurs dizaines de pourcents en quelques minutes. Cette influence oblige les analystes financiers a beaucoup de précaution dans leurs analyses tant en cas de notes négatives qu'en cas d'analyses positives.

Le métier de l'analyste financier

L'analyste financier étudie les entreprises pour se faire une opinion de leur valeur, anticiper leur évolution et établir des recommandations d'achat ou de vente auprès d'investisseurs boursiers.
Le métier d'analystes financiers a clairement démontré ses limites, à savoir l'origine des informations. Mais ces informations trompeuses ou ces prévisions fantaisistes, ne doivent pas masquer d'autres facteurs qui tendent à décrédibiliser certaines analyses financières.

Il existe deux sortes d’analystes :
• L'analyste sell-side travaille dans une banque ou un organisme de transaction boursière. Son activité consiste à analyser les entreprises pour aider les opérateurs de marché (traders et vendeurs) à augmenter les volumes d'actions échangés. Cet analyste vit au rythme de la salle des marchés, il fournit des informations conduisant à des recommandations de vente et d'achat à court terme. Ces analystes, qui sont les mieux rémunérés, ont une activité très dynamique mais stressante. Leurs conseils se mesurent tous les jours par le montant de volumes échangés sur les titres qu'ils étudient.
• L'analyste buy-side travaille pour un gérant de portefeuille ou un investisseur institutionnel. Son activité consiste à fournir les meilleures recommandations en vue d'améliorer la valeur du portefeuille d'actions géré. Il travaille sur un plus long terme, il agit moins dans l'urgence.

Son métier consiste à :
- chercher et recueillir l'information financière et économique concernant l'entreprise étudiée ;
-Analyser l'information financière ;
-Analyser l'information économique ;
-Établir la valeur de l'entreprise analysée ;
-Émettre des recommandations aux vendeurs de salles de marché ;
-Rédaction de synthèses ;
-Étudier les tendances à moyen terme des monnaies et économies nationales ;
-Rédiger et publier des études de très grandes entreprises.

Comment rédiger une analyse financière.

L'un des aspects essentiels de l'analyse financière est sans nul doute la recommandation. Le reste de l'analyse n'a pour but que d'étayer ou contrebalancer cette recommandation.

L'analyste financier doit étudier de nombreuses sources d'informations sur les sociétés et/ou secteurs qu'il suit pour en présenter une opinion d'investissement : Achat fort, Superformance, Vendre, Acheter sur repli, etc... Il est rare que l'analyse financière (étude sur une valeur, un secteur, etc.) soit disponible dans son intégralité pour le grand public. Il est plus courant d'obtenir la seule recommandation sur un titre. Ces recommandations, et l'analyse complète, sont destinées en priorité aux clients de la société de bourse ou de l'institution qui emploient les analystes.

La recommandation n'est pas tout. Il s'agit juste d'une appréciation se voulant être un résumé plus ou moins clair de l'analyse elle même. Mais l'analyse peut porter sur plusieurs dizaines de pages, notamment lors d'introductions en bourse. La réaction immédiate des marchés est donc de suivre la recommandation. Par la suite, les acteurs du marché étudieront plus attentivement l'analyse qui peut contrebalancer en partie la recommandation. Ainsi un analyste aura des difficultés à passer directement d'un "Acheter Fort" à un "Vendre fort". Sa crédibilité risque d'être atteinte si il change rapidement son opinion.

Pour arriver à cette recommandation finale, l'analyste financier dispose :
-les rapports annuels de l'entreprise,
-les actualités du groupe,
-les rencontres avec les dirigeants,
-les visites d'usines,
-La stratégie de l'entreprise,
-la productivité des usines, etc. ...
-les réunions d'informations

L'analyse financière comprend donc le plus souvent l'analyse elle-même, la conclusion qui récapitule les grandes lignes de l'étude, le résumé financier, souvent utilisé comme préambule à l'analyse, l'analyse des États : bilan, compte de résultats..., l'étude de environnement : concurrents, produits, stratégie...

l’utilité de analyse financière :


l'analyse financière reste une opinion personnelle car l’analyste financier est avant tout un homme avec son vécu, son expérience personnelle et ses diplômes. Certains analystes financiers ont ainsi développé au fil des années un véritable sens de l'analyse, qu'un analyste junior n'a pas. Connaître la personnalité et la carrière de l'analyste peut être des plus intéressants.
Certains analystes sont ainsi réputés mondialement pour la qualité de leurs analyses et leur adéquation/anticipation avec leur marché.

Les analystes financiers n'ont pas d'informations privilégiées. Ils ne peuvent faire profiter à leurs clients de "délits d'initiés" sous peine d'être poursuivi par l'Autorité des Marchés Financiers. La majeure partie de l'information qu'ils utilisent sont disponibles pour le grand public. Toutefois, l'analyste financier utilise au mieux son temps pour étudier toutes ces ressources, ce qui est loin d'être le cas pour un particulier.

Cette méconnaissance d'informations privilégiées répond à une question qui revient fréquemment dans la bouche des particuliers : à quoi sert un analyste financier ? En effet, bien peu d'analystes financiers vont à l'encontre du marché en annonçant des évènements non prévisibles. Un analyste allant contre le marché ne sera reconnu qu'une fois l'inversion de tendance détectée. Les analystes ont souvent tendance à modifier leurs recommandations une fois les mauvaises nouvelles annoncées.

A leur décharge, les analystes ne peuvent divulguer des informations qu'ils auraient pu apprendre et qui ne sont pas publiques.


entreprendre.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière