Les jeunes se préparent pour le Ramadan en été



Le mois sacré coïncide cette année avec le mois d'août, une première expérience pour des centaines de milliers de jeunes marocains qui en ont juste entendu parler par leurs aînés.
Lancé, plus que quelques jours avant le début du mois de Ramadan. C'est le sujet du moment, tout le monde en parle et les préparatifs battent leur plein. Evidemment, cette année les provisions et les stocks pour ce mois seront plus importants que ceux des années précédentes, vu la longueur des journées et le climat en été.
«Le ramadan pendant le mois d'août sera certainement différent des ramadans précédents. Je crois que je n'étais pas encore née quand ça s'est passé la dernière fois, cela doit remonter à longtemps. Je pense qu'il va falloir bien manger et boire beaucoup d'eau la veille pour ne pas avoir faim le lendemain», lance Sabrine 18 ans.

Environ deux décennies se sont écoulées depuis le dernier ramadan estival. Pour beaucoup de jeunes, cette année est la première fois que le mois sacré coïncide avec les vacances d'été et plus précisément avec le mois d'août, un des mois les plus chauds de l'année. Le jeûne pendant le mois sacré est le quatrième pilier de l'Islam et le plus respecté par les Marocains. Quels que soit l'âge, le sexe ou le statut, tout le monde est concerné par ce mois sacré vu les changements qui surviennent dans la vie de chacun. Du coup, de nombreuses modifications seront opérées au niveau des mœurs. Salima, 22 ans, s'est habituée durant les années précédentes à bien profiter de ses vacances notamment durant août, mais cette année elle compte passer ce mois à la maison. « J'aime beaucoup la plage et je ne peux pas passer l'été sans y aller au moins une fois par semaine, mais cette année je n'ai pas vraiment le choix », confie-t-elle. Hassan -qui a le même âge- appréhende les choses avec plus d'inquiétude en mettant la barre un peu haut. « Le mois de ramadan est la plus belle occasion pour se rapprocher de Dieu.

Cette année on doit faire preuve de patience plus que jamais pour éviter toutes les tentations. Cela me motive encore plus pour cumuler les « hassanates» et expier mes petits péchés », affirme-t-il. Mais si Hassan se consacrera à la prière et aux actes religieux durant les journées ‘'ramadaniennes'', d'autres jeunes comptent profiter également de leurs temps libre durant le mois sacré…à leur manière. Amina, 16 ans, affirme puisque les parents ont décidé de reporter leur voyage à une date ultérieure, elle a établit son programme quotidien cette année. « Je crois que je vais passer mes vacances ramadanesques à dormir et à regarder la télé », lance-t-elle. En effet, beaucoup de jeunes optent pour ce choix : veiller le soir à regarder la télé et jouer aux cartes jusqu'au ‘'shour'' pour passer la journée du lendemain à dormir. Des « astuces » qui les aident à ne pas sentir le temps passer et à éviter la sensation de faim. Jeûner en dormant peut être valide si on accomplit ses prières. Ce mois saint est une période précieuse dont le musulman doit profiter utilement en s'adonnant à la fréquente lecture du Coran, au travail et à la recherche du savoir. D'autant plus que le jeûne a pour but d'enseigner la patience, la modestie et la spiritualité.

Younes, 20ans, lui compte bien profiter de l'été même pendant le ramadan en allant à la plage. « Je suis sûr que pendant ce mois la plage ne sera pas trop fréquentée, donc je pourrai en profiter au maximum, et pour mon jeûne je crois bien qu'il sera valide, je ne vais bien sûr pas aller boire de l'eau salée», lance-t-il.
Bien évidemment, il serait difficile d'imaginer une plage totalement déserte en plein été même pendant le mois de ramadan. Mais les plages marocaines ne seront probablement pas pleines à craquer non plus, surtout pour la gente féminine. «Si je vais à la plage ce sera pour prendre l'air mais pas pour nager bien sûr», affirme Asmâa, 23 ans. De nombreuses filles pensent que le fait de se balader sur la plage avec un maillot de bain serait sans doute considéré comme une provocation. La tradition du mois de ramadan veut qu'à l'approche de cette période, on commence à se poser des questions sur ce qui est permis ou pas, même si en réalité, certaines règles doivent être respectées tout au long de l'année.

Soirées ramadanesques
A Casablanca c'est devenu une habitude. Depuis quelques années pendant le mois de ramadan, après la rupture du jeûne, les fêtards et les amateurs des longues veillées s'éparpillent dans toute la ville. Cafés, salons de thé, restaurants, magasins et autres lieux publics, tous pris d'assauts le soir après la rupture du jeûne et affichent archi-complets. L'animation bat son plein tous les soirs durant le mois du jeûne. Les grandes avenues ne connaissent pas de répit. Il y a de quoi satisfaire tous les goûts. Les quartiers du centre-ville et la côte casablancaise sont les plus animés. Les jeunes sont en principe, de vrais fans des sorties. Ils adorent partir de la maison ne serait-ce que pour rôder dans les boulevards et les petites ruelles sans avoir de programme précis. Grand nombre d'entre eux fréquentent les cafés et les salons de thé.

Ils sortent juste après le dîner de leurs maisons pour pouvoir trouver une place dans le café du coin. A ce qu'il parait aller au café après la rupture du jeûne est devenu une règle chez les jeunes surtout pour la gente masculine.
Ils s'y rendent pour avoir leur dose de caféine et de nicotine après une journée de patience.

Piété
De nombreuses personnes profitent du mois sacré pour se consacrer à la prière et aux actes religieux. Les jeunes ne dérogent pas à la règle.

Choix
Beaucoup de jeunes optent pour un choix : veiller le soir à regarder la télé et jouer aux cartes jusqu'au ‘'shour'' pour passer la journée du lendemain à dormir.

Fréquentation
Il serait difficile d'imaginer une plage totalement déserte en plein été même pendant le mois de ramadan. Mais les plages marocaines ne seront probablement pas pleines à craquer non plus.

lematin.ma


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière