Les indicateurs des Technologies d'Information et de Communication en nette amélioration



Les indicateurs des Technologies d'Information et de Communication en nette amélioration
L'accès et l'utilisation des TIC (téléphonie fixe et mobile, ordinateur, Internet) ont bien évolué en 2010, aussi bien chez les particuliers que dans les entreprises.
Les indicateurs des Technologies d'Information et de Communication (TIC) sont en nette amélioration. Qu'il s'agisse de la téléphonie fixe, du mobile, de l'ordinateur, de l'Internet ; l'accès et l'utilisation des TIC aussi bien des ménages et des particuliers que des entreprises ont bien évolué en 2010 par rapport à l'année précédente.

Ce qui fait ressortir la septième édition de l'enquête nationale sur les indicateurs des TIC au Maroc réalisée par l'Anrt. Mais ce sont la téléphonie mobile et l'Internet qui ont évolué plus vite, alors que le fixe se contente d'une progression plus modérée. Ainsi, en 2010, l'équipement en téléphonie fixe a augmenté de 4 points par rapport à 2009. Le fixe avec mobilité restreinte touche 29% des foyers totaux en 2010, alors que le fixe traditionnel en concerne 13%. Pour le segment mobile, le taux de pénétration dans les foyers s'est nettement amélioré en 2010, passant de 81% en 2009 à 101% en 2010. L'octroi de la 3e licence 2G a impacté de manière significative la pénétration de la téléphonie mobile. En ce qui concerne l'usage qui en est fait, mobile reste essentiellement à la communication, selon l'enquête qui note une nette progression du SMS (70% des individus équipés en mobile l'utilisent). 53% prennent des photos/vidéos et 48% écoutent de la musique. De même, la navigation sur Internet via le téléphone mobile commence à se développer (6%), selon l'enquête qui révèle à ce sujet que 6% des individus équipés en mobile déclarent utiliser les services 3G à partir de leur téléphone et 14% prévoient de le faire en 2011.

L'enquête a relevé également la tendance à changer d'opérateur. En fait, 4% des individus équipés en téléphonie mobile ont changé d'opérateur en 2010 et 4% prévoient de le faire en 2011.
S'agissant de l'équipement en ordinateur personnel, le taux de pénétration a atteint 34% dans les ménages et 10% chez les individus, en 2010. 45% des ordinateurs des particuliers sont des portables, contre 55% d'ordinateurs de bureau. Ces indicateurs devront s'améliorer davantage, puisque 34% des ménages ont exprimé aux enquêteurs de l'Anrt leurs intentions d'acquérir un ordinateur. Ce qui s'est répercuté sur le taux de pénétration d'Internet dans les foyers qui a atteint 25%, grâce notamment à l'arrivée de la 3G (78% des ménages ayant une connexion ont un accès 3G).
Pour l'usage du web, on relève que pour 71% des internautes, Internet sert tout d'abord à télécharger des films, des images, de la musique, à regarder la télévision ou des vidéos, ou à écouter la radio ou de la musique et 69% utilisent la messagerie électronique, alors que seuls 4% des internautes achètent en ligne. Une révélation importante de cette enquête : 67% des internautes marocains participent à des sites de réseaux sociaux.

De leur part, les entreprises font également davantage l'usage des TIC. Ainsi, selon l'enquête de l'Anrt, 98% des entreprises sont équipées en téléphonie fixe, 78% en téléphonie mobile, 98% en ordinateur. Le parc d'ordinateurs est majoritairement composé d'ordinateurs de bureau (81%) contre 29% d'ordinateurs portables. Les entreprises ont également de plus recours à l'Internet, puisque 91% d'entre elles sont connectées au Web. Le BTP est le secteur le moins bien équipé (86%), selon les auteurs de cette enquête qui relèvent que près de 9 entreprises sur 10 utilisent Internet pour la recherche des informations commerciales ou officielles et pour la messagerie électronique et plus de 75% des entreprises entretiennent des relations avec les organismes gouvernementaux via le Net.
Du reste, on note que 48% des entreprises connectées ont un site web, 91% de celles-ci possèdent un nom de domaine propre.

Commerce électronique
D'après l'enquête de l'Anrt sur l'évolution des indicateurs des TIC en 2010, les entreprises ont très peu recours au commerce en ligne. En effet, 17% des entreprises connectées à Internet achètent ou effectuent des commandes via Internet, 11% vendent leur produit ou leur service en ligne. Ce qui n'empêche pas les auteurs de l'enquête d'avancer que le e-commerce est en train de se développer au Maroc, se basant sur l'évolution constatée cette année. Cette tendance se confirme, soutiennent-ils, par les intentions de pratiquer le commerce en ligne déclarées par les entreprises, puisque 26% des entreprises connectées à Internet entendent effectuer des achats dans les 12 mois à venir.

Autres indicateurs
56% des entreprises déclarent que le principal frein à l'usage du commerce électronique est le manque d'adaptation de leurs produits à la vente en ligne.
Les entreprises consacrent 8% de leur budget à l'investissement dans les TIC.

Le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière