Les Sarl se taillent toujours la part du lion



Les Sarl se taillent toujours la part du lion
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, un certain dynamisme national aura concerné le processus de création d'entreprises et de renouvellement du tissu productif au et ce, nonobstant la faible performance réalisée au cours du premier semestre de l'année 2008.

En effet, l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) n'a pu enregistrer qu'une évolution de 3% des créations d'entreprises entre janvier et juillet 2008. Elles sont passées de 12.991 à 13.364 sociétés créées. La forme juridique la plus dominante reste la Sarl avec 65% du total des immatriculations (8.653 sociétés), suivie de la Sarl à associé unique avec une part de 33% (4.357 sociétés). La SA devient plus que jamais impopulaire avec uniquement 1% de participation dans le nombre de sociétés créées (137 sociétés). L'initiative individuelle a pris tout de même de l'élan en cette année.

Preuve en est que la plus forte évolution connue au cours du premier semestre 2008 est celle relative aux immatriculations de la Sarl à associé unique. D'une part, leur nombre a connu une augmentation de 24% par rapport à la même période de 2007, et d'autre part, leur contribution dans le total des immatriculations a augmenté de 6%. Autre bonne nouvelle, les régions du Sud du royaume se sont révélées particulièrement dynamiques en matière de création d'entreprises.

A titre d'exemple, les immatriculations dans la région Oued Eddahab Lagouira ont doublé lors du premier semestre 2008 par rapport à la même période de 2007 (139 sociétés). Aussi, les créations dans la région de Guelmim Esmara ont évolué de 39% (64 sociétés). La région de Laâyoune-Boujdour s'est également illustrée avec une augmentation des créations de l'ordre de 29% (139 sociétés). Il est à noter aussi que les créations dans la région Rabat-Salé- Zemmour-Zaiers ont connu une évolution considérable de 25% en 2008 par rapport à l'année précédente (668 sociétés en 2008 contre 533 en 2007).

L'esprit d'entrepreneuriat est en train de gagner les rangs de la population puisque l'OMPIC a délivré jusqu'à fin juillet 2008, 37.852 certificats négatifs dont 34.237 relatifs aux intentions de création d'entreprises, contre 32.245 délivrés durant la même période de l'année précédente, soit une évolution de 6%.
Un résultat positif dû essentiellement à l'augmentation de 9% du nombre des certificats négatifs délivrés en faveur des personnes morales qui sont passés de 26.311 à 28.793 demandes accordées.

Cette croissance continue est le fruit de la tendance des intentions de création orientée vers les sociétés à responsabilité limitée.
En effet, l'OMPIC a enregistré une augmentation de 10% des délivrances de certificats négatifs au profit des SARL, soit 27.796 intentions de création (19834 typiquement Sarl et Sarl à associé unique).

Par ailleurs, la répartition des intentions de créations enregistrées depuis janvier 2008 présente la prédominance du secteur des «Services» avec une part de 52%, suivie des secteurs «Commerce» et «BTP» avec des parts respectives de 23% et 13%. L'activité de dépôt des brevets connaît une évolution continue depuis janvier 2008. En effet, l'OMPIC a pu enregistrer jusqu'à fin juillet une croissance de 20% des demandes déposées à l'office par rapport à la même période de 2007, soit 621 brevets d'invention. Cette performance est due principalement à l'amélioration de 22% des dépôts marocains et de 19% des dépôts d'origine étrangère.

Malgré l'amélioration enregistrée entre janvier et juillet 2008 des dépôts marocains (120 brevets d'invention en 2008 contre 98 en 2007), on ne peut pas avancer que les entreprises marocaines ont été particulièrement innovantes. En effet, la part nationale n'a évolué que de 0,5% par rapport à l'année précédente avec uniquement 9 brevets d'invention déposés, d'où la nécessité de valoriser la recherche et développement de l'innovation au sein des petites et moyennes entreprises. Par ailleurs, 501 demandes de brevet d'invention d'origine étrangère ont été déposées à l'office au cours de 2008. L'activité de dépôt de marques a enregistré également un recul. 4.265 marques (renouvellement y compris) ont été déposées jusqu'à fin juillet 2008 contre 4.323 en 2007, soit une baisse de 1,3%.

Ce résultat est dû essentiellement à la baisse de 8% des dépôts marocains. Toutefois, il est à noter que la part nationale des dépôts n'a pas varié par rapport à 2007. Elle représente toujours 75% du total des demandes déposées à l'OMPIC. Ce léger recul a été compensé par deux principales évolutions relevées durant les sept derniers mois. Les dépôts en ligne ont quadruplé par rapport à 2007 et les dépôts émanant des antennes régionales ont évolué de 6% par rapport à la même période de l'année dernière.

Soulignons par ailleurs que le dépôt des dessins et modèles industriels est en progression continue essentiellement grâce à l'activité étrangère.
Depuis le début de l'année et jusqu'au 31 juillet de l'année en cours, l'OMPIC a enregistré une évolution de 8% par rapport à la même période de 2007, soit 501 dessins industriels déposés contre 464 l'année précédente. Ce résultat est dû à l'augmentation de 31% des dépôts d'origine étrangère et de seulement 6% des dépôts marocains.
---------------------------------------------

Une culture de brevet

L'OMPIC a entrepris depuis janvier dernier plusieurs actions visant à instaurer une culture de brevet dans les entreprises, les universités et les établissements de recherche et ce, à travers :
- la mise en place du système de recherche et d'opinion écrite (en cours de finalisation) ;
- le développement technologique des entreprises en les incitant à exploiter l'information technique contenue des brevets et à mettre en place une veille d'information.
En effet, l'office a procédé à la réalisation d'une quinzaine de «pré diagnostic de propriété intellectuelle» en 2008 en faveur des PME et PMI;
- la valorisation de la recherche scientifique et technique via l'organisation de la première édition de la «Caravane de la propriété industrielle », et via la signature de plusieurs conventions avec les différents partenaires de l'office.


le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière