Le projet de loi de finances 2013 table sur un investissement public de 180,3 MMDH



Le projet de loi de finances 2013 table sur un investissement public de 180,3 MMDH
Le projet de loi de finances 2013, présenté mercredi dernier devant les deux chambres du parlement, prévoit un investissement global du secteur public de 180,3 milliards de dirhams (MMDH).
Ce montant est réparti sur le budget général, les comptes spéciaux du Trésor et les Services de l'Etat gérés de manière autonome (SEGMA) avec 53,92 MMDH, les entreprises et établissements publics (114,38 MMDH) et sur les collectivités territoriales (12 MMDH).
L'investissement porte essentiellement sur les infrastructures routières et autoroutières. Ainsi, l'année 2013 connaîtra la poursuite des travaux de construction de l'autoroute Berrechid-Beni Mellal (172 km) pour un coût d'environ 6,1 MMDH.
L'année prochaine sera marquée également par la poursuite de la réalisation de l'autoroute périphérique du contournement de Rabat (41 km à 2,8 MMDH) et le lancement des travaux effectifs de l'autoroute reliant El Jadida à Safi (140 km à 4 milliards de dirhams).
Le programme de réalisation des voies expresses sera poursuivi notamment sur le tronçon Taza-Al Hoceima (2,5 MMDH) et le tronçon Selouane-Ahfir (1,25 MMDH), le tronçon Larache-Ksar El Kebir (283 MDH) et la pénétrante de Berrechid (59 MDH).
Pour ce qui est des infrastructures portuaires, le projet de loi prévoit le lancement, en 2013, des travaux du nouveau port de Safi dont l'exploitation est prévue pour 2017.
Seront également poursuivis les travaux de réalisation d'épis d'arrêts de sables aux ports de Sidi Ifni pour un coût de 412 millions de dirhams et de Tarfaya, ainsi que les travaux de réalisation de la phase 1 du projet du port de Tanger Med II par l'Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) pour un coût de 8,9 MMDH.
En vertu dudit projet, l'année 2013 connaîtra l'achèvement des barrages de Tamalout (province de khénifra), de Tiouine (province d'Ouarzazate), de Martil et le barrage Timikt (province d'Errachidia).
En vue d'accompagner le développement du transport aérien, l'année 2013 connaîtra l'achèvement des travaux d'aménagement du terminal 1 de l'aéroport de Casablanca et la poursuite de la construction de nouveaux terminaux aux aéroports de Fès et de Marrakech.
En ce qui concerne le développement des infrastructures ferroviaires, l'année prochaine sera consacrée à la poursuite des travaux de réalisation de la ligne à grande vitesse entre Tanger et Casablanca, la construction de la troisième ligne ferroviaire entre Kénitra et Casablanca ainsi que les travaux de mise à niveau des lignes Fès-Oujda et Settat-Marrakech.
MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière