Le gouvernement adopte une approche globale et intégrée dans le renforcement de la compétitivité de l'entreprise



Le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami, a indiqué, mercredi à Rabat, que le gouvernement adopte une approche globale et intégrée pour promouvoir la compétitivité des entreprises, basée sur l'amélioration du climat d'affaires et le soutien direct.

Le ministre, qui s'exprimait devant la commission de l'Agriculture et des Affaires économiques à la Chambre des Conseillers, a souligné que la mondialisation, l'ouverture et la concurrence, sont à l'origine des changements structurels, rapides et profonds, de l'économie nationale, qui impliquent le renforcement de la compétitivité des PME et leur accompagnement.

Plusieurs mesures ont été adoptées pour améliorer le climat d'affaires et assurer les conditions nécessaires pour renforcer la compétitivité de l'entreprise, a-t-il ajouté, citant, dans ce cadre, la maîtrise des équilibres macro-économiques, les dispositions fiscales et bancaires, la dynamisation du secteur financier, le code du travail et la promotion des exportations et des investissements.

M. Chami a mis l'accent également sur les mesures de soutien direct visant le développement des compétences, le financement, l'orientation et l'accompagnement.

Le gouvernement a mis à la disposition des PME un programme de formation continue, visant à faire de la formation professionnelle un élément essentiel de l'amélioration de la compétitivité des entreprises, a-t-il ajouté.

Le ministre a cité également parmi les mesures prises dans le cadre du renforcement des entreprises, les fonds de garantie réservés notamment à leur restructuration financière et au financement de leurs projets de développement, les fonds d'investissement et le capital risque.

Il a souligné, par ailleurs, que l'orientation et l'accompagnement technique des entreprises est une tâche qui revient à l'Agence nationale de promotion des PME (ANPME).

Le ministre a rappelé que l'ANPME a accompagné 562 entreprises en 2008, ce qui porte à 1969 le nombre total des entreprises ayant été accompagnées par l'Agence depuis sa création.

Des membres de la commission ont souligné que malgré le développement que connaît l'entreprise nationale, des entraves restent encore à surmonter, notamment celles relatives au financement en relation avec la hausse des taux des intérêts dans le secteur bancaire.

Ils ont estimé également que la crise à laquelle font face certaines PME est due au manque de cadres spécialisés dans la gestion et à la prédominance des entreprises familiales.

MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière